(07/24/14) Culture : Un Institut de formation professionnelle ouvre ses portes à Ntsingbeu-Bafou dès septembre

Madame Guessom Clarisse, DAF de TOCKEM, vue dans son bureau par Photo Momokana/ wwwsinotables.com

L’institut de formation professionnelle de Ntsingbeu (I.F.P.N.) ouvre ses portes dès la rentrée de septembre 2014-2015.

Ce « Pole de Métier de l’Excellence » situé à 4km de l’entrée principale de la Chefferie supérieure Bafou, Commune de Nkong-Zem, agréé par le Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle est une initiative de TOCKEM.

 Pour la première année, l’institut va démarrer dans plusieurs filières à savoir, «la Couture, la Plomberie, la Menuiserie, l’Agriculture, l’Informatique, et  l’Electricité. Nous sommes entrain de voir avec nos partenaires, dans quelle mesure donner à ces apprenants une formation pratique de qualité », explique  Madame la Directrice de TOCKEM, Clarisse Guessom Mboungo.

Il s’agit de doter les jeunes gens, filles et garçons (15-17 ans), de savoir-faire et de connaissances indispensables pour faire d’eux des « compétences qualifiantes » qui leurs permettent  de « s’intégrer directement le marché du travail, soit en s’auto-employant soit en intégrant une entreprise ».

L’I.F.P.N. qui se substitue au Centre de formation professionnelle qui  était réputé pour ses réalisations en couture a pour Directeur Ngu Fidelis  Ndiangang. la formation dont la durée de deux ans bénéficiera des compétences des partenaires français de TOCKEM.

TOCKEM est aujourd’hui un modèle d’association au service du développement communautaire, à travers notamment le tourisme solidaire,  l’éducation,  la santé et la protection de l’environnement.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture(FAO) pr&ea...
24 juillet 2014
Samuel Eto’o Fils  aurait offert  12 500 euros, soit 8 millions de fran...
23 juillet 2014
  Barrage réservoir de Lom Pangar. Source photo: Twitter Selon la Banque mond...
24 juillet 2014
Une photo d'ensemble à lors d'une cérémonire traditionnelle Fon...
23 juillet 2014

Reportage photo des obsèques de maman Kenfack Catherine

« Grand-mère tu étais le Prix Nobel de la Paix  dans cette si grande famille et ailleurs», a relevé Patrick Tamoyim devant la dépouille de la disparue.

 

Election du Bureau du Sénat : le RDPC sans adversaire


«Que signifie que Jésus est ressuscité ? »


Tourisme : Le préfet de la Menoua annule la nomination d’un nouveau directeur à l’Office de tourisme