(11/26/14) Santé : Horizon Jeune en guerre contre les violences sexistes au Cameroun

Les Responsables de Horizon Jeune le 26 novembre face à la presse. Photo Momokana / www.sinotables.com

C’est parti pour 16 jours d’activisme contre les violences sexistes au Cameroun. L’association Horizon Jeune, une plate forme des jeunes  pour la santé de reproduction, la lutte contre le Vih et les violences faites à la fille et aux jeunes  est sur le terrain depuis le 25 novembre.

Elle entend mobiliser les jeunes, qui sont en majorité responsables des violences faites à la fille et aux jeunes, afin qu’ils prennent conscience des effets dévastateurs des ces violences et deviennent par conséquent des vecteur de paix et du respect des droits humains car, «la lutte contre les violences faites à la fille ne doit pas être perçue comme un conflit sexiste, mais comme une volonté de faire respecter les droits humains ».

Les violences ne sont pas uniquement physiques, elles peuvent être psychologiques, voire sociales.  Et généralement, ou naturellement, l’homme considère la femme comme un être diminué. Pourtant tous sont égaux en droits, selon les droits humains. Pour ce,  les jeunes sont appelés, du vœu de Salif Mouassie Mforain, à  « devenir non seulement des acteurs mais des avocats  au cœur de la promotion de la justice sociale ».

Le programme de Horizon Jeune, pendant les 16 jours d’activisme consiste en animer des causeries éducatives avec les jeunes et les parents sur les violences faites aux jeunes notamment le repassage des seins et les viols, le dépistage du Vih dans la ville de Santchou, un match de football, entre autres. Mais il importe «d’identifier les vraies causes des violences qui opposent l’homme à la femme », car il est très simpliste de parler de lutte contre les violences  sans jamais y apporter des solutions convaincantes.

Au cours de l’année 2014, Horizon Jeune a mené deux campagnes de dépistage  du Vih sur un total de 1769 jeunes  à Nkong-Ni et à Fongo-Tongo. Ce qui a permis de dépister quatre cas positifs dont trois filles et un garçon.  Ces personnes sont prises en charge par l’hôpital de district de Dschang en partenariat avec l’association.

L’initiative de Horizon Jeune s’inscrit en droite ligne d’un engagement internationale qui va du 25 novembre, date anniversaire  de la Convention de l’élimination de toutes les formes de violences à l’égard des femmes, au 10 décembre qui est l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le Grand jury a décidé, lundi 24 novembre, de ne pas retenir les charges contr...
26 novembre 2014
L’ancien Lion indomptable de football Valéry Mézagué, socié...
25 novembre 2014
La dépouille de Mbi'i Kem Webon Djoumessi Maurice lors de ses obsèques &ag...
25 novembre 2014
La Base nautique de Dschang a organisé dimanche 23 novembre, en collaboration avec la...
25 novembre 2014

Arts et culture : Au cœur des funérailles chez les Bamiléké, à partir de celles de Teneh Tetang Martin

De fin octobre à mi-mars, la Menoua et les Bamboutos deviennent, le temps d’un week-end, les destinations privilégiés pour les habitants des autres départements du Cameroun, et même des touristes  en quête de nouveaux vécus.

Election du Bureau du Sénat : le RDPC sans adversaire


«Que signifie que Jésus est ressuscité ? »


Tourisme : Le préfet de la Menoua annule la nomination d’un nouveau directeur à l’Office de tourisme