(03/02/15) Société: Présente aux Canal d’or, Chantal Biya se fait représenter pour recevoir son trophée

Logo des Canal d'or.

Cameroun c’est le Cameroun, a-t-on coutume de dire. Et on le dit parfois sans mesurer l’importance de ces propos qui, généralement se sont que l’expression de la honte, de la surprise et de la consternation.

 Présente aux Canal d’or 2015, Chantal Biya s’est faite représenter lorsqu’elle a été appelée à monter au podium pour recevoir son trophée de mécène de l’année. Comment une personne présente à une cérémonie peut-elle se faire représenter ? Se faire représenter signifie qu’on est absent du lieu où se déroule une activité.

Samedi 28 février, lors des Canal d’or, la première dame du Cameroun, Chantal Biya élue Meilleur Mécène, s’est faite représenter  par M. Baboke. C’est donc ce dernier qui s’est levé et est monté au  podium pour recevoir le trophée et les diplôme, et prononcé le mots de gratitude de la Première dame pourtant assise aux premières loges.

 Et pour combler le téléspectateur du ridicule une autre cérémonie de remise du trophée a été immédiatement organisée pour remettre le trophée, par Madame Chatue (encore elle), à Madame Chantal Biya.  Une cérémonie brève mais ponctuée de pognées de mains, d’accolades chaleureuses, de bizous et de séances photos.

Il semble que le protocole serait à l’origine de ce genre de  bêtise. Mais le souhait aurait été que la première Dame dont la présence a ému l’ensemble des particiopants et les  les téléspectateurs, claqua cette contrainte pour monter sur le podium et recevoir personnellement son trophée.

«Potentialités et développement de la région de l’Ouest &ag...
02 mars 2015
Pourquoi Patrice Nganang et le Tribunal Article 53 ne marcheront plus le 28 février. ...
26 février 2015
  Le « Cercle vicieux » de Ebénézer KEPOMBIA a rafflé t...
02 mars 2015
Mario Léveillé photographié samedi 20 février 2014. Photo Momoka...
27 février 2015
SONDAGE
Quelles sont tes résolutions pour 2015 ?
 

Arts et culture : Au cœur des funérailles chez les Bamiléké, à partir de celles de Teneh Tetang Martin

De fin octobre à mi-mars, la Menoua et les Bamboutos deviennent, le temps d’un week-end, les destinations privilégiés pour les habitants des autres départements du Cameroun, et même des touristes  en quête de nouveaux vécus.

Election du Bureau du Sénat : le RDPC sans adversaire


«Que signifie que Jésus est ressuscité ? »


Tourisme : Le préfet de la Menoua annule la nomination d’un nouveau directeur à l’Office de tourisme