(08/28/14) Politique : Contre qui l’armée camerounaise est-elle donc en guerre dans l’Extrême-Nord ?

 

«Il ne faut pas se taire ! » C’est sans doute le sentiment qui anime la majorité des camerounais, lorsqu’ils prennent conscience de la tournure que prend cette  sale «guerre contre Boko Haram » dans l’Extrême-Nord du pays.

Boko Haram ? Maquisards nordistes ? Marafistes ? France ? Etats-Unis ou tout simplement les occidentaux ? Le débat sur l’adversaire réel de l’armée camerounaise dans l’Extrême-Nord du pays s’impose. Il est commandé par une certaine «bonne nouvelle »  rapportée par « l’ex otage » le député Abba Boukar Malla.

L’honorable député du Mayo Sava, ci-devant négociateur de la République dans le dossier Cameroun-Boko Haram, aurait été enlevé et détenu pendant deux semaines avant d’être libéré. Libéré, et sans doute porteur d’un message d’espoir, puis que notre confrère cameroun-info.net parle de « bonne nouvelle ».

De «bonnes nouvelles concernant les otages de Kolofata qui pourraient être comme lui retrouver leur liberté dans les prochaines heures », écrit notre confrère. Et quid des autres otages donc ?

En tout cas, le cinéma suit son cours, et le sommet Paul Biya-Godluck Jonathan devient impérieux, tant il urge de tirer les leçons de ce qui s’apparente plutôt à un complot ourdit par le « vent » pour déstabiliser l’Afrique centrale où l’uranium et le diamant suscitent les appétits étrangères.

Pour comprendre ce qui se passe, Abba Boukar Malla a-t-il été recruté par l’Etat du Cameroun, autrement dit par le président de la République ou son mandataire? Si oui, que prévoit son contrat ? Quelles sont avant son enlèvement les prouesses de notre député dans ce contrat ?

Questions au député : Qui sont ces gens qui l’ont enlevé ?  Où a-t-il été conduit et détenu ? A-t-il rencontré les responsables de ses ravisseurs, que lui ont-ils dit ? A-t-il rencontré tous les otages camerounais ? Que lui a-t-on donné comme raisons de son enlèvement ? Comment les otages sont-ils traités, et sont-ils dans un camp ?  Qu’exige l’ennemi pour libérer les autres otages ? Quand, où et à quelle heure a-t-il été libéré ? Etait-il seul à être libéré ? Quel message de l’ennemi porte-il aux autorités camerounaises? L’ennemi pose-t-il des préalables pour arrêter ses manœuvres contre le Cameroun ?  Dites-nous comment mettre fin à cette crise? Comment avez-vous pu entrer au Cameroun alors que les frontières sont surveillées, pour ne pas dire fermées ?

  Histoire vécue. Si tu connais la Place des fêtes à Dschang, c&rsqu...
28 août 2014
Image d'illustration du crime pour lequel l'Algérie veut débourser 50 ...
26 août 2014
Le comédien Eza Boto en vendeur de CD dans le marché de Dschang. Vu le 23 ao&u...
27 août 2014
Ce n’est plus un secret, les hommes politiques ont transformé le Cameroun en un...
27 août 2014

Reportage photo des obsèques de maman Kenfack Catherine

« Grand-mère tu étais le Prix Nobel de la Paix  dans cette si grande famille et ailleurs», a relevé Patrick Tamoyim devant la dépouille de la disparue.

 

Election du Bureau du Sénat : le RDPC sans adversaire


«Que signifie que Jésus est ressuscité ? »


Tourisme : Le préfet de la Menoua annule la nomination d’un nouveau directeur à l’Office de tourisme