(03/30/15) Une voiture et ses trois occupants dans le lac municipal de Dschang : Accident ou suicide collectif?

La Toyota Hilux tirée du lac municipal de Dschang samedi 28 mars. Photo GF/ www.sinotables.com

Un  véhicule saute dans lac municipal de Dschang et fait trois morts. Le troisième et dernier corps a été repêché lundi matin, alors qu’il venait de remonter du fond du lac pour flotter à la surface.

C’est un bien curieux accident mortel qui mobilise encore les attentions à Dschang. Il s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi, à 23heures, selon des témoins qui se trouvaient au niveau de l’Alliance Franco-camerounaise où se tenait un concert de musique.

Le lac municipal est devenu, le temps des recherches des corps, le centre de convergence des populations. Ici lundi à 10H; Photo Momokana/www.sinotables.com

« La voiture avait des clignotants et a patiné avant de réussir à franchir le talus », a témoigné un jeune homme qui a ajouté, « nous avons entendu +sauvez-moi ! Sauvez-moi ! Et les gens ont alors engagé une course folle vers la côte où ils sont malheureusement  arrivés alors que la voiture était déjà sous l’eau. »

Mbounou Zéphyrin et  Awounang Tsaga William, tous en service à Leader Express, une entreprise de fourniture du matériel d’électricité et quincaillerie, et mademoiselle Djitche Djouonang Leslie Diane, étudiante du niveau 3 en faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Dschang sont morts des suites de noyade.

 Plan schématique du début du drame. Simulation de sinotables.com.

Le véhicule  de marque Toyota Hilux à bord duquel ils se rendaient à Fokoué, près de Dschang, s’est détournée de la route, a  franchi un impressionnant talus, dévalé une pente fort impressionnante  avant d’aller échouer  dans le lac municipal de Dschang.

Mbounou Hugues Zéphyrin (32ans) et Awounang Tsaga William (31ans) sont des cousins. Ils sont originaires de Fokoué où ils étaient arrivés vendredi 27 mars, en provenance de Douala, pour prendre part aux obsèques de Moho Tchuenkem Nanou Martin,  leur oncle maternel.  A 22H, ils se sont rendus à Dschang pour chercher Leslie Diane,  une « amie » de Zephyrin. Leslie Diane est originaire du département du NDE et vit dans une cité estudiantine au niveau du Marché B. C’est lorsqu’ils regagnaient le village, il devait être 23h et quelques dizaines de minutes,  que le drame s’est produit.

La Toyota Hilux appartient à Leader Express, une entreprise dirigée par leur sœur pour le moment en déplacement en France. C’est dans son garage; et à sa demande, que Mbounou estvenu prendre cette voiture de service pour accompagner la mère de son patron au deuil, au village, selon des sources proches de la famille.

300 m après le collège IPPR, sur la route entre l’aviation et le lac municipal,  la voiture a subitement quitté sa droite avant d’engager sa descente folle vers le lac.

« Le Commissaire précise bien que c’est un moto taximan qui est venu l’informer. Et immédiatement il a appelé toutes les autres autorités de la ville. Ils sont venus ici ; il n’y avait pas moyen (…)  quand je constate qu’il y a aussi ceux-là (les deux hommes) dans l’eau, je me dis que c’est un accident qui est arrivé, je ne sais dans quel état. Parce que en voyant le talus je ne sais comment la voiture traverse ce talus pour aller de l’autre côté. J’ai cru que c’était médité. Mais le fond, je ne peux pas savoir », a réagi M. Djouonang à notre journal.

Selon nos  sources, la Toyota Hilux roulait en première et sur réducteur.Mais le témoignage du mototaximan  est éloquant et pourrait susciter la question de savoir qui conduisait cette voiture: l'un  des deux homme ou la fille?

«Le moto taximan, qui venait dans le sans opposé, c’est-à-dire allait vers la ville,  a été surpris de constater qu’un véhicule forçait  et patinait pour franchir le talus. Après la première tentative la voiture est rentrée reprendre l’élan avant de franchir l’obstacle ; après lequel il va descendre jusqu’au lac », ont confié plusieurs sources à notre journal.

Chacun a volé au secours  des nageurs et des sapeurs pompiers. Ici des benskineurs à l'épreuve pour sortir la voiture du lac. Photo GF/ www.sinotables.com

Plusieurs services ont été sollicités pour tenter de repêcher le véhicule et les corps. D’abord la Base nautique de Dschang, puis les sapeurs pompiers de Bafoussam, et enfin les laveurs de sable de Santchou. Ces derniers sont parvenus à localiser le véhicule au fond du lac. La dépouille de l’étudiante était accrochée à la roue de secours.

Dimanche matin, peu après 10heures,  un deuxième corps aperçu a été repêché. Il  a été identifié comme étant celui d’Awounang Tsaga William, 31 ans. Lundi matin, pratiquement à la même heure,  le troisième corps non officiellement identifié faute d’une pièce officielle  a été aperçu et aussitôt repêché.

Le corps de Mbounou Hugues Zéphyrin repêché lundi matin du lac municipal de Dschang. Photo Momokana/www.sinotables.com

Comme les deux premier corps déjà retirés par les familles respectives, celui de Mbounou Hugues Zéphyrin, 32ans. C’est lui qui était au volant de la voiture, a été déposé à la morgue et la famille insistait pour qu’il lui soit restitué  aussitôt.

 

Momokana Augustin Roger

 «Seule l’agriculture peut aider à lutter définitivement et de man...
01 avril 2015
Le peuple Baleveng  se  donne rendez-vous le 11 avril, à l’occasion d...
31 mars 2015
La réorganisation administrative  va-t-elle enfin  redonner un coup de pous...
01 avril 2015
28 pensionnaires du CREFISAC (Centre de rééducation, de formation et d’i...
31 mars 2015

Arts et culture : Au cœur des funérailles chez les Bamiléké, à partir de celles de Teneh Tetang Martin

De fin octobre à mi-mars, la Menoua et les Bamboutos deviennent, le temps d’un week-end, les destinations privilégiés pour les habitants des autres départements du Cameroun, et même des touristes  en quête de nouveaux vécus.

Election du Bureau du Sénat : le RDPC sans adversaire


«Que signifie que Jésus est ressuscité ? »


Tourisme : Le préfet de la Menoua annule la nomination d’un nouveau directeur à l’Office de tourisme