...
...
Responsive image

Communautés-Visite « officielle » du roi des Bafou en France : Qui sont les conseillers de sa majesté ?

« Les Chefs là sont même comment? Que va faire un Fô dans un club Rotary? ». Voilà les interrogations ( ?) à l’origine du débat sur le programme du Chef supérieur Bafou en France. Deux questions qui cachent une autre : qui sont les conseillers de Sa Majesté ?

Débat autour du programme de la visite « officielle » de Sa Majesté Fo’o Ndong Kana III, chef supérieur de 1er degré du groupement Bafou, département de la Menoua, en France du 5 au 18 mai.

De nombreuses voix s’indignent de deux points de ce programme : la rencontre avec le nouvel exécutif municipal d’Halluin et surtout  la séance de travail avec le Rotary Club d’Orsay.

De la rencontre avec l’exécutif communal d’Halluin, les internautes s’offusquent, sachant que Sa Majesté n’est pas le maire de Nkong-Zem, de ce que le programme parle de la réactivation de la coopération entre cette collectivité territoriale française et la mairie de Nkong-Zem. A Nkong-Zem sa Majesté Fo’o Ndong Kana III est conseiller municipal et pourrait, peut-être, avoir reçu mandat du Maire Dzouebeng, pour rencontrer ces autorités et discuter avec elles de la possibilité de réactiver la coopération qui  fut signé par le maire Wamba.

Et s’agissant de la séance de travail avec le Rotary Club d’Orsey, la discussion est encore plus nourrie. Chacun y va et dégaine selon l’idée qu’il a du rotary Club.  Le Rotary n’est pas une maison saine. D’où l’idée selon laquelle le «comité d'organisation est infiltré par des maçons et des menuisiers qui veulent profiter de la visite pour phagocyter la Chefferie ».

Il s’agit de l’équipe qui a élaboré le projet du programme soumis à la sanction de Sa Majesté. Le Chef doit-il aller partout où « on le conduit » ?

Le Rotary Club qui est généralement assimilé à une secte pernicieuse parce que trop renfermée sur elle-même, pourrait saisir l’opportunité de cette visite pour faire de Sa Majesté Fo’o Ndong Kana III un de ses membres d’honneur, sachant que celui-ci lui ouvrira les porte de  sa chefferie supérieure qui compte plus de 100 milles personnes.

Dans tous les cas,  il « est normal qu'on questionne de temps en temps les orientations de la politique intérieure et étrangère du Chef supérieur! » Il s’agit de le faire tout en sachant que la politique est dessinée par les conseillers que sont des élites et les notables les plus influents.

Le Roi des Bafou est arrivé à Paris ce jeudi matin. Il n’est pas exclu qu’il en reparte le 18 mai auréolé du titre de « maçon ». Pourvu que de l’argent tombe pour apporter de l’eau potable à ses populations.

Momokana Augustin Roger

Sinotables  est un journal participatif ! Envie de contribuer? Envoyez votre témoignage à la rédaction de Sinotables via collaboration@sinotables.com, ou info@sinotables.com