...
...
Responsive image

Journée Mondiale du Tourisme 2017: Fotomena dévoile ses attractions

 

Un circuit touristique, en trois étapes, qu’offre le groupement Fotomena  est un véritable laboratoire pour les amateurs du tourisme religieux et de mémoire. Ses deux sites naturels, forêts vierges primaires,  abritant les temples de Fo’ Lewou’ et Fo’tow  établissent une connexion entre le visiteur et la nature millénaire, grâce à un environnement pur et  authentique dont les occupantes qui, à l’aide de leurs castagnettes invoquent « ndem » ou « ssi », c’est-à-dire Dieu.

La journée mondiale du tourisme 2017 sous le thème « Tourisme durable, un Outil au service du Développement » a permis à Sa Majesté Tajeute II Carol d’ouvrir les portes du palais royal Fotomena au public.

A l’initiative de Madame le délégué départemental du Tourisme et des loisirs de la Menoua, et sous la conduite du préfet de la Menoua (représenté par le Deuxième Adjoint) un important groupe composé d’opérateur du tourisme a visité mardi 26 septembre 2017 le groupement Fotomena dans l’arrondissement de Fokoué.

A l’occasion de la visite, trois principales attractions ont été présentées aux visiteurs : deux sites religieux et le palais royal. Meka et Litieu. Ces deux sites sont des lieux de mémoire pour le peuple Fotomena qui les sollicitent  pour la protection, la fertilité, la délivrance, la gratitude au Très Haut pour ses bienfaits, etc. Fo’ tow est réputé pour avoir été en 1958 le protecteur du peuple pourchassé par le maquisard et l’armée coloniale, tandis que Fo’ Lewou’ a l’avantage de se trouver sur le tout premier site ayant abrité le palais royal.

Le palais royal quant à lui offre aux visiteurs son musée d’histoire et des traditions Fotomena. Il s’agit d’un musée à ciel ouvert qui déstructure la scénographie traditionnelle et routinière de ce type d’institution. Pourtant, ce musée n’a pas d’égal dans la Menoua, mis à part le Musée des Civilisations où Fotomena n’a curieusement pas une vitrine. Le guidage assuré, à cette occasion, par sa Majesté Tajeute II Carol assisté de quelques notables proches, est un véritable appel de pied aux touristes qui doivent profiter des spécificités de Fotomena.

A ses hôtes, Fotomena a offert un « festin royal » composé des plats typiques dont la très célèbre « tenue militaire » et le taro à la sauce jeune, le tout arrosé d’un bon vin de raphias des versants.  Cela s’est déroulé sous des aires de mangassa distillé par un groupe requis pour l’occasion.

Augustin Roger MOMOKANA