...
...
Responsive image

Daniel Tsakem à Sinotables.com : « Les joueurs sont déterminés à améliorer le rang du Cameroun qui n’a jamais pu se classer mieux que 5e au niveau africain ».

 

Le Cameroun participe, dans quelques jours, à la Coupe d’Afrique de Handball, qui se joue au Gabon. M. Daniel Tsakem est le Vice-président de la FECAHAND (Fédération camerounaise de Handball). A ce titre il vient de conduire la délégation des Lions indomptables au Brésil pour un mois de stage.

La CAN-2018 démarre exactement le 17 janvier.  Le Cameroun évoluera dans le Groupe A, aux côtés de l’Algérie, du Gabon, de la Tunisie (vice-championne d’Afrique), et du Congo. Le Groupe B quant à lui comprend l’Egypte (tenante du titre), le Maroc, la RD Congo, l’Angola et le Nigeria.

Sinotables.com s’est entretenu avec Daniel Tsakem qui, prend la route de Libreville auréolé d’une nouvelle charge : « Team Manager » des Lions indomptables du Handball.

Sinotables.com : Ouvrons par votre jeunesse en tant que sportif

Daniel Tsakem : J'étais bon sportif dans le secondaire, je jouais indifféremment au basket-ball, handball et volley-ball. Pourtant c'est au handball que j'ai été appelé à la sélection provinciale de l'époque. Étant à l'Ouest, c’est-à-dire loin de Yaoundé, il n'y avait pas suffisamment de lisibilité pour l'entraineur national pour suivre les joueurs de l'intérieur du pays comme c'est le cas aujourd'hui.

Quel est le jardin secret de Daniel Tsakem, outre les fonctions d'Inspecteur de l'éducation de base, de maire de Fongo-Tongo?

« Le moi est haïssable », mais je sais que je suis un fonctionnaire à la retraite: Inspecteur de l'éducation de base émérite, ancien Maire de Fongo-Tongo. J’aime le sport, la lecture ; et je suis très lié et respectueux de notre culture. Je ne prends pas d'alcool, je ne fume pas. J'aime ma maison (je suis casanier à la limite) et j'adore mes enfants qui me le rendent bien.

J'adore me mettre au service des autres et j'ai horreur du mensonge et du mépris. Je n'attache pas de parts démesurées au matériel, ce qui me rend incompris dans notre monde où c'est l'anormal qui est devenu la norme...

Et quelle information avez-vous à partager avec les lecteurs de Sinotables sur les performances de l'équipe nationale de handball en stage au Brésil?

La  performance de l'équipe nationale de handball est très appréciable. Depuis notre arrivée au Brésil le 12 décembre 2017, elle est gérée en professionnelle, surtout l'appui des techniciens Brésiliens (un entraineur et un Kiné), l'équipe a volé de victoire en victoires. Cinq matches amicaux joués, cinq victoires. La journée du joueur se résume en: repas-entrainement- repos. Ils ont adhéré à mon slogan qui est: "gagner d'abord".

Avant d'être président de la Ligue régionale de l'Ouest et Vice-président de la Fecahand, vous avez manqué la chance de jouer  chez les lions, mais comme vous l’avez dit vous aimez le sports et vous êtes dans le sport.

Avant d'être vice- président de la Fecahand en 2013, j'ai été depuis l'an 2000, Président de la ligue régionale de l’Ouest, après avoir été Président de la ligue de la Mifi à Bafoussam. Malgré mes fonctions de vice-président, je demeure président de la ligue de l'Ouest, ligue connue par son dynamisme en activités sportives.

Dans quel état d'esprit abordez-vous la Coupe d'Afrique? Qui sont les adversaires des Lions et quel jugement portez-vous sur leurs performances?

Pour le moment, l'état d'esprit est au beau fixe. Les joueurs sont déterminés à améliorer le rang du Cameroun qui n'a jamais pu se classer mieux que 5e au niveau africain. L'infirmerie se vide et le médecin nous rassure sur l'état physique et mental des joueurs appelés à défendre le vert-rouge-jaune.

Nous rencontrons l'Algérie le 17 janvier à 11h. Le 2e match sera contre la Tunisie le 18 janvier à 13h. Nous jouerons la RD Congo le 21 à 15h ; et le Gabon le 22 janvier à 19h.

Le Gabon a nationalisé 5 français pour renforcer son effectif. Les équipes maghrébines nous ont toujours gagné, d'où la détermination des gars, car c'est un défi à relever, surtout que les trois premières équipes  se qualifieront  pour la Coupe du monde, d'où l'enjeu...

 Comment expliquez-vous le déclin du handball, contrairement à la percée du volley et du basketball?

Déclin? Je ne dirai pas. Par contre, je pense qu'il est au niveau où se trouve l'organisation du sport chez nous. Le volley-ball et le basket-ball dont vous faites allusion ont bénéficié aussi d'un stage ici et après ont donné le résultat dont vous parlez. Nous espérons que ce sera le cas du handball.

Les lions du handball sont allés se préparer au Brésil. Pour quoi le Brésil,  et qu'avez-vous gagné au contact de l'école brésilienne du handball?

La préparation qui se fait ici n'a rien à voir avec ce qui ce serait passée au pays. Côté infrastructures et organisationnel, il n'y a pas photo.... Ajouter le côté professionnel, c'est vraiment le jour et la profonde nuit. Il ne faut pas se leurrer; dans cette coopération avec le Brésil le sportif camerounais gagne à 500%...et ceci dans toutes les disciplines.

Que devient Fongo-Tongo Handball?

Mairie de Fongo-Tongo handball a été créée quand nous étions aux affaires à la tête de cette structure. C'était une bonne équipe qui nous a permis d'être 3 ans de suite champion de l'Ouest et demi-finaliste de la coupe du Cameroun. L'équipe était composée des jeunes qui font la fierté des équipes d’élite d'aujourd'hui.

Vous confirmez que cette équipe, comme DUC de Dschang, a disparu ?

Mairie handball de Fongo-Tongo a disparu, pas DUC qui a fait encore le championnat d'élite cette année et qui disputé le play off de ce championnat c’est- à-dire la compétition réservée aux meilleures équipes de l'année.

Et si demain vous vous faisiez élire à une autre fonction politique, c’est envisageable ?

Le handball c'est ma passion ; pourquoi pas ! Mais ce n’est pas forcément en tant  qu’homme politique qu'on peut le faire. Ici, à Sao Polo, j'ai pris certains contacts que je voudrais mettre au service de la région de l'Ouest en général, de la Menoua en particulier. Je pense avoir dépassé la dimension d'un village ou d'un arrondissement dans ce domaine. Donc, il n'y a pas que là où nous pouvons rendre service au sport; la preuve, même en mon absence, j'ai été coopté par les fils de la Menoua au bureau exécutif de l'Aigle de la Menoua.

Votre message de Bonne année aux supporters des Lions indomptables qui vont au Gabon?

Je souhaite qu'en cette nouvelle année 2018, que ma mission auprès des Lions de handball porte des fruits surtout en ce moment où la confiance m'a été renouvelée ; car après avoir été Chef de délégation au Brésil pour la préparation de cette Coupe des nations, je viens d'être honoré d'une nouvelle mission au Gabon, celle de "Team manager" auprès des lions pendant cette CAN 2018.

Je demande du fond du cœur à tous les Camerounais de soutenir les lions de handball; les gars en auront besoin à Libreville et la surprise pourrait être au rendez-vous.

Félicitations pour votre nouvelle mission de « Team Manager » !

Merci. J'espère que je serai à la hauteur de la confiance ainsi placée en moi.

Je vous remercie d'avoir accepté de répondre à nos questions depuis Sao Polo.

C'est moi qui te remercie de t'intéresser à la modeste personne que je suis.

Propos recueillis par Augustin Roger MOMOKANA