...
...
Responsive image

Etude clinique de Phase III sur l’utilisation de l’Imeglimine dans le traitement du diabète de type 2 au Japon.

 

Je ne saurai commencer cette chronique sans vous souhaiter à vous qui prenez très souvent le temps pour lire mes articles et à tous les camerounais une bonne année 2018.

Nous avons déjà jadis et particulièrement au moment où notre rédacteur en chef mon camarade de classe au collège Menoua Espoir Collège Monsieur Momokana a perdu son papa (Paix à son âme) parler dans cette chronique du diabète comme étant devenu en quelques années une véritable épidémie touchant quelque 422 millions de personnes dans le monde. En France par exemple, on compte environ 3,5 millions de diabétiques, soit près de 5,3 % de la population.

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, et notamment le diabète de type 2, et Sumitomo Dainippon Pharma, ont annoncé le mardi 02 Janvier 2018 le lancement du programme de phase III de l’Imeglimine, candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2, au Japon.

Intitulé TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety), ce programme de Phase III comprendra trois études pivotales visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’Imeglimine sur environ 1.100 patients. Le premier patient a été inclus en décembre 2017 dans l’étude TIMES 1, étude multicentrique, randomisée en double aveugle versus placebo, en monothérapie, menée auprès de plus de 200 patients japonais atteints de diabète de type 2.

Le programme TIMES est l’objet d’un co-développement des sociétés Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma, lesquelles ont annoncé le 30 octobre 2017 un partenariat stratégique pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimine au Japon, en Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est.*

« Le démarrage du programme TIMES est une étape majeure pour Poxel et pour le développement de l’Imeglimine en collaboration avec notre partenaire Sumitomo Dainippon Pharma. Les résultats très prometteurs de notre programme de phase II nous ont permis de définir un programme précis de développement de Phase III », a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Notre objectif à court terme au Japon est désormais d’assurer une parfaite mise en œuvre du programme TIMES. Dans cette perspective, nous allons étroitement collaborer avec nos confrères de Sumitomo Dainippon Pharma pour préparer la soumission du dossier d’enregistrement de l’Imeglimine. »

« Notre engagement est de poursuivre nos efforts d’innovation afin d’apporter aux patients diabétiques de type 2 les meilleures options thérapeutiques pour gérer leur maladie. Nous sommes ravis de travailler en étroite collaboration avec Poxel pour le lancement du programme TIMES », a déclaré Nobuyuki Hara, Administrateur, Directeur Exécutif du Développement de Sumitomo Dainippon Pharma. « Le diabète est un domaine thérapeutique important pour Sumitomo Dainippon Pharma au Japon et nous sommes convaincus que l’Imeglimine deviendra un élément supplémentaire majeur de notre franchise diabète.»

L’Imeglimine est un candidat médicament au mécanisme d’action innovant, administré par voie orale, dont les effets bénéfiques sur la glycémie ont été démontrés dans différentes études cliniques. L’Imeglimine cible simultanément les trois organes clés impliqués dans le traitement du diabète de type 2 : le foie, les muscles et le pancréas. L’Imeglimine a démontré sa faculté à corriger le dysfonctionnement mitochondrial, qui est au cœur de la pathophysiologie du diabète de type 2. Les Phases I et II du développement de l’Imeglimine menées chez plus de 1.200 patients souffrant de diabète de type 2 aux États-Unis, en Europe et au Japon sont à présent terminées.

(*) : dont Indonésie, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, Philippines, Singapour, Birmanie, Cambodge et Laos.

Source : Poxel