...
...
Responsive image

Politique/ Elections : la stratégie de Jean Nkuete pour « garantir » les victoires du RDPC aux élections futures

Spread the love

 

2018 a été déclaré année électorale au Cameroun. Du coup le peuple n’attend plus que le calendrier pour se rendre aux urnes. Il élira les conseils municipaux, les députés, les sénateurs, les conseils régionaux, le président de la république. Tout cela au cours de cette année !

En attendant le calendrier électoral, les inscriptions sur les listes électorales suivent leur cours. Malheureusement l’engouement n’est pas aux rendez-vous. Pourtant, une bonne franche de la population ne s’est pas toujours présentée aux bureaux d’ELECAM. Tous les camerounais en âge de voter ne jugent pas nécessaire d’accomplir ce devoir citoyen, sous le prétexte que le système en place empêche toute alternance politique au sommet de l’Etat et même dans certaines circonscriptions électorales.

Jean Nkuete, le secrétaire général du Comité central du RDPC, a adressé le lundi 09 janvier 2018, aux responsables à tous les niveaux de ce parti politique au pouvoir, une circulaire portant organisation de la révision des listes électorales du RDPC au titre de l’année 2018.

«Une élection se gagne avec des électeurs   et   grâce   aux   électeurs », déclare-t-il. D’où l’impérieuse nécessité « de tout mettre en œuvre maintenant,   afin d’assurer au Parti  le plein des voix nécessaires aux victoires éclatantes auxquelles il aspire. »

Lire circulaire_rdpc_n0_0001_du_9_janvier_2018 du Secrétaire général du comité central du RDPC.

Tout le monde, y compris les « élites intérieures et extérieures », est mis à contribution pour cette opération.  Le Secrétaire général n’a pas manqué de le souligner : « Les Camarades Membres du  Gouvernement, Membres du Comité Central,   Membres des Bureaux Nationaux de l’OFRDPC et de l’OJRDPC, Parlementaires, Maires, Secrétaires Généraux, Directeurs  Généraux, Elites  intérieures  et  extérieures sont associées à l’Opération  à différents  niveaux  à la  diligence des   responsables  des  structures. »

Augustin Roger MOMOKANA