...
...
Responsive image

Une femme qui parle comme ça aux femmes!

 

Je tâte mon cœur tous les jours afin d'évaluer l'amour, la bonté qui subsistent dans mon coeur et pour que le génie s'il y en a ne s'endorme pas. Je ne pourrai en aucun cas renoncer, en mon for intérieur, à mon rêve et à l'ambition dans lequel j'ai fait le pas.

Nous les femmes nous ne sommes jamais sûres de ce que nous sommes, ni même de ce que nous voulons c'est pourquoi on s'agite et souvent on s'égare. Heureusement que les hommes sont toujours là pour nous ramener à la raison et nous donner des conseils objectifs.

Nous avons une maladie, l'hypocrisie, je peux dire que l'hypocrisie est une maladie chronique chez les femmes. Pourquoi ne pas songer à se vacciner ? C'est très dangereux parce que c'est une maladie qui suit la personne toute la vie.

Les hypocrites d'hier seront les mêmes aujourd'hui et demain. Nous nous dénigrons souvent en pensant dénigrer l'autre, nous faisons semblant d'aimer alors qu'on s'empoisonne soi-même.

Un poisson qui vit dans l'eau ne doit pas dire à celui qui est dehors que ton effluve n'est pas bon. Ce caractère qui nous dérange de croire qu'on se fait du bien en étant hypocrite est une pauvreté de l'esprit.

Je l'ai dit en certaines circonstance et je le redis encore, une femme qui a dépassé la trentaine, doit comprendre le monde qui l'entoure. Nous les africains de l'occident dès que nous arrivons de l’Afrique nous commençons à développer des complexes de supériorité, d'abord entre nous ici en occident et davantage avec nos compatriotes restés sur la terre mère. Nous nous plaignons de l'inimitié qui règne dans nos rapports avec nos compatriotes de la terre mère pourtant nous avons une part de responsabilité dans cette situation.

Réveillons-nous, avec notre expérience nous devons être des modèles, empêcher les mauvaises habitudes de refaire surface mais hélas c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire que nous faisons.

Dans la vie vous verrez que d'autres sont plus intelligents et plus rusés, étudiez vos amis, observez les, analysez les, et tirez des bonnes conclusions. Nous sommes ici pour être entreprenants et prolifiques, nous avons un grand outil à notre disposition, utilisons cet outil.

Comme dans tous les moments aléatoires de la vie, nous n'avons qu'un temps, le temps du plaisir, c'est ce que je fais tous les jours, profiter de mes instants de plaisir. Faites-vous plaisir, la vie est très incertaine.

Hypocrite, hypocrite, pauvre hypocrite s'adressait une petite fille de 7 ans à un groupe d'adultes. Et ces derniers étaient étonnés de voir une enfant parler. La façon dont elle prononçait les mots était pleine de sens on aurait dit une  divine poète Hy-po-cri-te, cette fois les adultes déguerpirent. Ils avaient honte. Ils entrèrent dans les égouts pour y demeurer et l'endroit correspondait à ce qu'ils sont. La place des hypocrites est dans les égouts. Faites déguerpir de vos vies les hypocrites.

Marthe-Cécile MICCA