...
...
Responsive image

Comment financer le rayonnement du Musée des Civilisations ?

 

Le Musée des Civilisations a lancé sa grande offensive pour sortir de la léthargie et s’inscrire dans la voie du développement. D’où l’assemblée générale ordinaire et le conseil d’administration tenus vendredi 02 février 2018.

« Au cours de l’assemblée générale nous avons donné les grandes orientations de l’Ong Musée des Civilisations pendant ce mandat de trois ans (…) Nous avons également abordé la situation du personnel du musée ; nous avons par ailleurs identifié les différentes sources du financement du musée », a expliqué Madame le PCA au sortir de cette double assise.

L’assemblée générale ordinaire et le conseil d’administration du Musée des Civilisations se  sont tenus vendredi dernier sous la présidence respectivement de M. Temgoua Emile, 1er Adjoint au Maire de la commune de Dschang et Maffo  Nguoghia Jeannette président du Conseil d’Administration du MDC.

Pour les deux instances, il s’est agi de plancher sur les grandes orientations  de l’Ong-MDC, d’en débattre et de prendre des recommandations et des résolutions utiles pour l’avenir, avec comme fil d’Ariane le financement de l’institution et le positionnement comme un centre culturel et touristique de référence sur la scène nationale et sous régionale.

Cette ambition légitime s’est dotée de moyens humains : quatre commissions ont été constituées avec des missions spécifiques : commission scientifique et technique, commission touristique, commission de Coopération internationale, commission Economique et financière.

« S’arrimer la gestion du Musée au régime financier de l’Etat du Cameroun. Il s’agit de sortir du budget des moyens pour le budget de programme et d’actions qui va atteindre des résultats qu’on peut évaluer année après année.»

Cette politique a nécessité les services d’un expert ONG. Jean Baptiste Djoumessi est chargé de procéder à un cadrage  du plan triennal 2018-2020 axé sur l’approche programme, s’arrimer ainsi la vision financière en vigueur. Il s’agit pour le MDC de sortir de la navigation à vue.

Par ailleurs, le conseil d’administration a exprimé son satisfécit de l’équipe en poste. Ainsi madame Mekamwe Christelle a  été confirmée au poste de directeur du MDC, après trois années d’intérim. Elle cumule la  fonction de conservateur.

Selon Mekamwe Christelle, par leur décision « les administrateurs ont marqué leur satisfaction de ce  que je faisais comme travail et ça m’encourage. Ça montre que j’ai fait quand même du bon travail et j’en profite pour remercier mes collaborateurs qui m’ont accompagnée. Je n’ai pas fait le travail seule. Il y a toute une équipe derrière moi qui m’accompagne au quotidien. »

Augustin Roger MOMOKANA