...
...
Responsive image

Université de Dschang / Faculté de Médecine : les neuf leçons à retenir sur le professeur Choukem Siméon Pierre.

 

Nommé par décret présidentiel n° 2018/074 du 29 janvier 2018, portant nomination de  responsables  dans certaines universités d’Etat, le professeur Choukem Siméon Pierre a été installé  dans ses fonctions de doyen de la FMSP de l’UDS le 13 février 2018. Il devient ainsi, comme l’a souligné à grand trait le professeur Roger Tsafack Nanfosso recteur  de l’Université de Dschang, le « Doyen Pionnier » de la Faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques.

Un  homme, une citation

« Ce qui différencie les Hommes ou les peuples les uns des autres n’est pas tant le niveau d’intelligence, mais ce qu’ils savent en faire; c’est-à-dire le rêve d’innover et d’accomplir de grandes choses, la volonté et l’ardeur au travail, et la persévérance dans le temps. Car l’intelligence est uniformément répartie dans le monde » : Siméon Pierre Choukem, 2009.

Origines du Professeur Choukem Siméon Pierre

Le « doyen pionnier » de la Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de l’Université de Dschang est originaire de Bafou, arrondissement de Nkong-Ni, dans le département de la Menoua. Il est âgé, au moment où il est promu, de 45 ans.

Formation de médecin

Choukem Siméon Pierre est de la promotion 1998 de la  Faculté de Médecine et des Sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé 1. Il est sort donc  titulaire du Diplôme de Doctorat en médecine générale.   A la sortie de l’école, il est affecté à l’Hôpital de District d’Abong-Bang, Région de l’Est où il reste jusqu’en 2000, date à laquelle il est reçu au concours d’entrée en spécialisation à la FMSB pour une formation de quatre ans en médecine interne.  Formation sanctionnée en 2004 par  le diplôme d’Interniste.

La « médecine interne » est anglo-saxonne et rassemble dix spécialités de la médecine de l’adulte (cardiologie, gastro-entérologie, endocrinologie, néphrologie, dermatologie, neurologie, rhumatologie, pneumologie, infectiologie, hématologie clinique). Lorsqu’ un médecin généraliste fait donc pendant 4 ans une spécialisation dans toutes ces disciplines, il est appelé Interniste ou spécialiste en médecine interne. Il peut s’arrêter là, ou choisir de se perfectionner dans l’une des dix disciplines pendant deux à trois années encore, ce qui correspond à une deuxième spécialisation.

Choukem  Siméon Pierre  est Endocrinologue. L’endocrinologie comprend les maladies des glandes endocrines (thyroïde, hypophyse, testicules, ovaires…), le diabète, l’obésité, les maladies de la croissance et la gynécologie médicale (troubles des règles, ménopause…).

Plusieurs bourses

Toujours en 2004, Dr Choukem  Siméon Pierre  obtient une bourse du Collège de Médecine des Hôpitaux de Paris pour la spécialisation en endocrinologie et maladies métaboliques (Hôpital Saint-Louis de Paris). La durée est de  deux ans.  Par la suite, il occupera plusieurs postes à Paris :

  • Chef de Clinique à l’Hôpital Saint-Louis (enseignant à la Faculté de Médecine de l’Université de Paris 7) ;
  • Médecin-chercheur à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale)

Outre ces postes, le jeune camerounais bénéficiera de plusieurs séjours scientifiques, notamment à l’Université de Cambridge (2006) et à l’Université d’Oxford, Angleterre (2007 et 2012).

Retour au Cameroun

De retour au Cameroun en 2008, Dr Choukem Siméon Pierre est affecté à l’Hôpital Général de Douala où il a exercé  jusqu’ à promotion aux fonctions de Doyen de la Faculté de Médecine et  Sciences pharmaceutiques de l’Université de Dschang. Mais entre-temps, en 2010, il est recruté comme Assistant  à la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Buea. Il passe Chargé de Cours en 2012.

Des recherches pointues

Grâce à des travaux de recherche de renom effectués à Paris et poursuivis au Cameroun, Choukem Siméon Pierre est  éligible au concours Français d’agrégation. Il boucle ses travaux le 18 avril 2013 à Paris, présente  le concours de PU-PH (Professeur des Universités-Praticien Hospitalier) et revient au pays flanqué du titre d’Agrégé de Médecine.

Il est auteur de plus d’une trentaine de publications dans les journaux scientifiques internationaux de renom, et d’un chapitre de livre. En outre, il a supervisé ou encadrer une vingtaine de thèses de doctorat en médecine dans plusieurs universités au Cameroun et à l’Etranger : université de Caen(France); universités de Buea, Douala, et des Montagnes(Cameroun).

Membre de plusieurs sociétés savantes

  • Ordre National des Médecins du Cameroun
  • Société Camerounaise de Médecine Interne
  • Société Camerounaise d’Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques
  • Société Francophone Africaine du Diabète
  • Société Francophone du Diabète
  • European Society for the Study of Diabetes

Prix et distinctions internationaux:

  • Prix Raymond Berger pour la recherche sur le diabète (Lausanne, Suisse), 2008 ;
  • Prix jeune Chercheur francophone (Paris, France), 2009 ;
  • Membre élu du conseil d’administration de la Société Francophone du Diabète (Paris, France), 2009-2013 ;
  • Albert Reynolds Fellowships (European Foundation for the Study of Diabetes), University of Oxford, United Kingdom, 2012.

Associations familiales

Le professeur Choukem Siméon Pierre est membre de :

  • Club Lekouet-nooh Bafou ;
  • Elites Nkong-Ni de Douala) ;
  • Groupe d’amis G12
  • Messouh Bafou

Sinotables.com,  avec bafou.org