...
...
Responsive image

International : Dschang accueille la Conférence des Recteurs des universités francophones d’Afrique et de l’Océan indien.

 

Dschang. L’Université de Dschang est l’hôte, depuis lundi 19 février 2018, de l’assemblée générale de la Conférence des recteurs des universités francophones d’Afrique et de l’Océan indien (CRUFAOCI).

« Dschang, chef-lieu du département de la Menoua devient, pendant quatre jours, la capitale académique et heuristique de notre continent. Le Cameroun tout entier se délecte, avec un rare plaisir, des saveurs de ce nectar de la science et de la compétence qui se trouve concentré ici à Dschang» : le ministre Jacques Fame Ndongo à l’ouverture.

Une cinquantaine de recteurs et chefs d’établissements d’enseignement supérieur de l’espace francophone d’Afrique et de l’Océan indien sont réunis en assemblée générale à Dschang du 19 au 22 février 2018 sous le sceau de la gouvernance et de la qualité.

La cérémonie d’ouverture présidée lundi dernier par le ministre de l’Enseignement supérieur, professeur Jacques Fame Ndongo, a donné le coup d’envoi de trois jours de travaux sur diverses thématiques : l’Assurance Qualité, la formation sur la Gouvernance, le rapport d’activités, et l’élection du nouveau bureau du  CRUFAOCI.

Il s’agit, le temps de cette assemblée générale, de relever le niveau en Management des participants en leur apportant de nouveaux outils d’évaluation, d’auto-évaluation et d’évaluation externe mis en place par le CAMES (Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur). Ceci dans l’optique de rendre l’université africaine beaucoup plus attractive et compétitive au plan interne et mondial.

Certainement, les recteurs seront édifiés sur les mécanismes de recherches de financements alternatifs pour leur institution. Parce que les États n’ont plus la capacité d’assurer le financement de l’ « université de Troisième génération ». Il convient donc d’invoquer le triptyque Enseignement-Recherche-Appui au développement, à toute fin utile.

L’Université de Dschang partagera certainement deux grandes initiatives avec ses hôtes : le GIE-UDs et la FONDUDs. D’ailleurs, déjà, lors de la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale le Recteur Roger Tsafack Nanfosso a esquissé non seulement ces deux mécanismes qui se positionnent comme voie de développement de son université, mais aussi son Centre d’Appui à la Technologie, à l’Innovation  et à l’Incubation (CATI²) qui est un instrument d’accompagnement des étudiants à l’entreprenariat ; en plus de sa politique managériale baptisée « Dynamique collective ».

Augustin Roger MOMOKANA