...
...
Responsive image

Journée Internationale de la Femme 2018 : Les femmes de Dschang ont distribué des confitures aux autorités administratives.

 

Comme partout ailleurs dans le monde, les femmes de Dschang ont célébré avec faste la 33ème Journée internationale de la femme. Elles ont distribué des sacs contenant des confitures aux autorités de la ville.

Les femmes ont pris d’assaut la place des fêtes de Dschang jeudi 08 mars 2018, à l’occasion de la célébration de la 33ème Journée internationale de la femme.  Les confitures offertes aux autorités sont la conséquence de l’atelier de transformation et conservation des fruits et légumes animé récemment dans le cadre de « Dschang Fête Ses 100 Ans ».

Placée sous la présidence du préfet du département de la Menoua, Balungeli Confiance Ebune, entouré pour la circonstance de son épouse, de madame la 4ème Adjoint au maire de Dschang, entre autres, cette célébration, clou d’une semaine de festivités, a été un grand moment de communion entre la femme et l’homme.

Dans son discours de circonstance, Madame Njoua Annette, la présidente du Réseau des associations femmes et familles  du département de la Menoua (RAFFEDEM) a situé l’événement dans son contexte.

« Cette journée est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européens et américains. Le 28 Février 1909, une Journée Nationale de la Femme appelée National Woman’s Day est célébrée aux Etats-Unis à l’appel du Parti socialiste américain. A la suite d’une proposition de Clara Zetkin en Août 1910, l’Internationale socialiste  des femmes célèbres le 19 Mars 1911 la première JOURNEE INTERNATIONALE DES FEMMES  et revendique  le droit de vote des femmes,  le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Des rassemblements et manifestations ont dès lors lieu tous les ans. Ce n’est qu’en 1977 que les Nations Unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. »

Augustin Roger MOMOKANA