...
...
Responsive image

Festival Ndwet To’oh : « il y a tout ici », appel fort du préfet du département de la Menoua lors de l’ouverture du festival.

 

Au nom du Gouverneur de la région de l’Ouest, le Préfet du département de la Menoua, Balungeli Confiance Ebune, a présidé lundi 26 mars 2018, à l’esplanade du palais royal Foto, la cérémonie d’inauguration de la 43ème édition du festival Ndwet To’oh.  C’était en présence des autorités administratives dont le Sous-préfet de Dschang.

Le préfet lors de son discours d'ouverture de la 43ème édition du festival Ndwet To'oh

« Je pense qu’on peut compter sur ces populations pour la valorisation de notre culture, pour le développement et pour les innovations technologiques»,  a réagi le préfet du département de la Menoua à l’issue de la visite du village de la foire-exposition.

Miss Ndwet To'oh héritera d'une mission d'encadrement et de dialogue avec la jeunesse du groupement Foto

Une cérémonie protocolaire en trois articulation a meublé l’inauguration de la 43ème édition du festival Ndwet To’oh : Les allocations (celle du président général du comité d’organisation, celle de sa majesté Momo Soffack 1er,  et le discours d’ouverture par M. le Préfet de la Menoua représentant M. le Gouverneur de la région de l’Ouest), quelques parades (le Ssi, le nteuh et les artistes),  et la coupure du ruban consacrant l’ouverture de la foire-exposition.

S.M. MOMO SOFFACK 1er bien entouré lors du lancement de la 43ème édition du festival Ndwet To'oh

Le festival Ndwet To’oh a pour objectif, l’a rappelé sa majesté Momo Soffack 1er, « d’exhiber notre riche patrimoine culturel et permettre à la communauté nationale et internationale de savourer et partager nos mœurs et réalités sociologiques ».

Pour sa part, et fier de la mobilisation des populations du groupement Foto, le président général du Comité d’organisation, Foteuti  Vouffo Pierre a rendu hommage à tous ceux qui mettent la main à la pâte pour la réussite du festival.

Le président général du Comité d'organisation Foteuti Vouffo Pierre lors de son discours

Le préfet du département de la Menoua, Balungeli Confiance Ebune, est fier de cette initiative qui non seulement valorise le patrimoine culturel du peuple Foto, mais qui sûrement va drainer de nombreux touristes et visiteurs  dans la ville de Dschang.  Mais il a appelé les hommes et les femmes du groupement à pérenniser cette tradition en « la transmettant à vos enfants dans les familles, en leur apprenant la langue nationale, en les transmettant les savoir-faire hérités des ancêtres : l’art, l’artisanat, les danses et d’autres éléments culturels jugés utiles ».

Le rite d'épandage de sel dans le village est ici assuré par le roi lui-même

Il a invité tous les fils Foto à s’unir et à bannir tout comportement pouvant nuire au rayonnement de leur communauté. Par ailleurs, il a salué le sens d’ouverture apporté au festival par le comité d’organisation.

Augustin Roger MOMOKANA