...
...
Responsive image

Le débat de la semaine n°2 : Mamadou Gassama ou le dilemme de choisir entre la France et le Mali.

 

Dschang, 1er juin (Sinotables.com) – Nour BOUAKLINE (Marketing Digital Afrique : consulting et formation en stratégie digitale, e-marketing, personal Branding).

C’est Nour BOUAKLINE qui a lancé le débat sur linkedIn. Elle a émis un point de vue à propos de l’exploit accomplit par un jeune migrant malien, sans papiers arrivé en France clandestinement il y a 6 mois, pour sauver une enfant en voie de s'écraser au sol par chute depuis le 6e étage.

« C’est vrai qu’elle est belle l’histoire de Mamadou GASSAMA, le jeune Malien qui a sauvé le petit garçon à Paris… On dirait que les contes de fées existent… J’espère qu’elle ne va pas vous donner envie d’aller périr en mer, pour faire vos héros en France.

Vous pouvez être le héros… dans votre pays. Vous n’avez pas besoin de sauver un enfant de la mort… vous pouvez sauver votre pays de la dérive. Nous avons besoin de chacun d’entre nous pour créer le changement… Il n’y a pas de petit métier, pour mettre sa pierre à l’édifice ! »

Oumou Kalsoume GAYE (Commercial Account Manager chez Optiware IT Services)

Vous avez raison mais est ce que son pays lui a offert l'opportunité de montrer son bravoure ?! La plupart partent en Europe juste parce qu'ils ont déjà tenté plusieurs choses et que cela n'a pas su marché. Personne n'aimerait quitter sa patrie ainsi que sa famille.

Benchikh mounir (Chef de produit marketing (marché retail : PRI / PRO) chez Société Générale)

Et vous pensez que son pays lui a offert l’opportunité de mettre sa pierre à l’édifice pour qu’il ne traverse pas la Méditerranée ? Un acte héroïque n’a pas de nationalité d’autant plus qu’il s’agit d’une vie humaine.

Aissatou Diallo (Aide ingénieur BTP chez Compagnie des Bauxites de Guinée)

Mr Mounir Benchikh vous avez tout dit la vie n’a pas de couleurs de peau ni de  nationalité. Il a  juste fait  ce que chaque personne de bonne volonté et soucié de la vie humaine  allais faire pour sauver chez bb.

Nour BOUAKLINE (Marketing Digital Afrique : consulting et formation en stratégie digitale, e-marketing, personal Branding)

Et je me répète : l'opportunité vous l'avez tous les matins en travaillant. Arrêtez d'attendre de ka reconnaissance.

JEAN-PAUL N. COULIBALY (Director of French Department chez VT-TRAVEL)

J’espère que l'œil de l'européen changera sur les Migrants et les Noirs en général... Le point sur la question du fait que tous ses migrants peuvent rester dans leurs pays d'origine pour leur développement est un bon éveil de conscience mais tant que les causes de leurs migrations qui sont même de source coloniale sont pas résolues les jeunes de ses Pays qui sont réputés à voir leurs enfants migrer continuerons toujours, les belles paroles ne feront pas changer l'idéologie de la migration dans leurs esprits parce que c'est dur très dur...

Hortense ELLA-MENYE BATINDEK (Conseiller technique gestion de projets et communication dans le secteur forêt environnement)

En effet ! A chacun son destin. Et celui-ci se construit pas à pas avec un certain réalisme bien sûr.

Momokana Roger (Journaliste)

Un enfant de 4 ans qui tient aussi longtemps agrippé au balcon ! Un sauveur anonyme qui va être naturalisé français dans les prochains jours. La question c'est est-ce qu'il faut que ce gars rentre au Mali comme l'appelle la patrie, ou doit-il accepter l'or que lui déroule la France?

Dr. (Eng.) Nabil GHANNAY AMU (coordinator and Lead Auditor at "QEAF Air Academy" chez Défense Conseil International)

Et Notre pays est-il reconnaissant pour ce qu'on fait?! Malheureusement Non! Même plus, ceux qui veulent travailler et améliorer pour faire progresser le pays, on leur met les bâtons dans les roues. On est reconnaissant aux ratés aux délinquants...(comme Chourebb) on les rend des héros mais pas les élites qui n'ont plus le choix que de quitter Notre Pays.

SEYID ELGHEYLANI (PRÉSIDENT DE L'INSTANCE JUDICIAIRE DE L'UNION DU MAGHREB ARABE chez UNION DU MAGHREB ARABE)

La FRANCE a-t-elle fait ce qu'elle devrait faire à ceux qui se sont sacrifiés pour elle en AFRIQUE ?! Si elle est aussi reconnaissante, elle ne doit tarder à le faire maintenant !

Sélection opérée par Mbwèrè

Le débat de la semaine n°2 : Mamadou Gassama ou le dilemme de choisir entre la France et le Mali. – Sinotables