...
...
Responsive image

“Nous avons tous soif d’eau à un moment”

 

Dschang, 1er juin (Sinotables.com) – Je n'écris pas pour pleurer, mais honorer et rendre hommage, à l’homme de Dieu Monseigneur Benoit Balla mort il y a un an.

Ce n’est plus un sentimentalisme à rebours, c’est une fascination de la mort de l’homme juste. Je viens chanter la victoire de l’homme de Dieu, qui avait choisi cette voie pour la transformation du monde, Dieu ton maitre est debout.

Nous savons que quelque part existe une personne qui avait agi avec un grand remords parce que pour l’homme qui meurt et qui fait pleurer des millions de personnes, il est heureux au ciel.

L’évêque est mort dans l’eau et nous ne savons toujours pas ce qui s'est réellement passé. L'eau est un élément purificateur qui donne la vie, nous avons tous soif d'eau à un moment.

Mgr Jean Marie Benoît BALLA, l'évêque de Mbalmayo dont le corps a été retrouvé dans le fleuve Sanaga.

Monseigneur était un homme attentif, par sa mort il nous a enseigné gratuitement la vie, c’est un homme qui donnait sa vie gratuitement parce qu’il l'avait reçu gratuitement. Une vie entièrement consacrée au service des autres et de Dieu.

Je ne suis qu’une enfant qui parle et je dirai on ne tue pas un évêque, l’évêque est mort parce qu'il a refusé de baisser la tête devant les faillites d'un mauvais monde rempli de méchantes personnes.

Je dis toujours aux hommes de faire attention quand Dieu le créateur a fabriqué son être, même mort il agira, heureux sur la terre celui qui meurent et qui rassemble tant de monde, son message est bien arrivée à la vie. Dort en paix serviteur de Dieu

Marthe-Cécile MICCA

“Nous avons tous soif d’eau à un moment” – Sinotables