...
...
Responsive image

Énergies vertes : 184 millions FCFA pour doter la ville de Dschang d’un réseau d’éclairage public.

 

Dschang, 04 juin (Sinotables.com) – La ville d’aujourd’hui c’est cette ville qui sait apporter des solutions aux problèmes cruciaux auxquels elle fait face : sécurité, éclairage public, assainissement, etc., sans engendrer de nouveaux problèmes. Cette ville anticipe, dans l’objectif à la fois de répondre à un besoin sans créer de nouveaux problèmes.

Fort de ce principe, de la commune de Dschang s’est engagé à assurer la sécurité de ses citoyens en recourant aux énergies nouvelles, en l’occurrence le solaire.

Mercredi 30 mai 2018, la Commune de Dschang et le FEICOM (Fonds spécial d'équipement et d'intervention intercommunale) ont signé la convention de financement des travaux d’éclairage public par énergie solaire dans la ville de Dschang.

Selon le directeur général du FEICOM, le montant de l’enveloppe « en vue de la construction de son [Dschang] réseau d’éclairage public, s’élève à 184 millions de francs CFA, pour les études, les travaux et le contrôle.»

Le contrat est financé par la KFW (Banque Allemande de Développement), partenaire du FEICOM. Le chantier quant à lui sera exécuté, dans un délai de quatre (04) mois, par l’entreprise 2L Technologies.

Il s’agit d’installer « 69 lampadaires solaires à simple crosse  sur l’axe principal allant de l’entrée de la gare routière de LEFOCK au carrefour ‘entrée fondation ad lucem’, et 19 lampadaires solaires à double crosses  sur l’axe allant de la préfecture  de Dschang vers l’hôpital de district, sur le terre-plein central», a indiqué le Directeur général du FEICOM.

Pour sa part, la commune de Dschang représentée par le 1er Adjoint au Maire, Professeur Temgoua Emile, a indiqué que le projet compte un total de 184 lampadaires, mais que seuls 88 seront effectivement installés dans le cadre de cette première phase du projet. « Le financement de la deuxième phase dont 36 lampadaires est encore recherché », a-t-il ajouté.

Le projet qui rentre aujourd’hui dans sa phase de réalisation effective a démarré en 2014. Ainsi un travail colossal a été effectué, en l’occurrence le lancement du programme, l’appel et préparation de sous-projets par les communes, les études de faisabilité, la sélection définitive des sous-projets, les études d’avant-projet détaillées ; et aujourd’hui la mise en œuvre.

Contrairement aux 11 autres collectivités territoriales bénéficiaires du Programme de Décentralisation  FEICOM Villes-Moyennes (PDFVM), la Commune de Dschang dont l’apport est de 10% du coût total, soit 18 400 000 FCFA, bénéficie d’un prêt non remboursable.

Le PDFVM engage 12 communes de plus de 30 000 habitants chacune dans quatre régions du Cameroun : Extrême-Nord, Centre, Ouest, et Sud-Ouest. Son enveloppe globale est de 10 milliards de francs CFA, soit 15 millions d’euros.

Augustin Roger MOMOKANA

Énergies vertes : 184 millions FCFA pour doter la ville de Dschang d’un réseau d’éclairage public. – Sinotables