...
...
Responsive image

Élection présidentielle du 07 octobre 2018 : Maître Momo Jean De Dieu aurait-il bu ?

 

Le président du Paddec, Momo Jean De Dieu et 19 autres hommes politiques camerounais ont, le  19 juillet, annoncé leur soutien au candidat Paul Biya (RDPC) en vue de l’élection présidentielle du 07 octobre prochain. Cette annonce est un véritable coup de tonnerre sur la scène politique nationale, et sur les réseaux sociaux où des réactions n’accumulent les unes sur les autres.

« Vous êtes un opposant opportuniste affamé, vous nous avez utilisés pour atteindre vos objectifs, vous êtes lâche ». De nombreux internautes sont aux abois, après que le président du PADDEC rebaptisé Le Patriote, a annoncé son soutien au candidat du RDPC.

« Que vaut ma voix et celle des militants du PADDEC pour Paul Biya qui a déjà gagné à 70% selon mes calculs? » L’ancien chasseur de lion a abdiqué. Il a démissionné et se positionne désormais tel un sympathisant de la candidature du président sortant : Paul Biya.

Ainsi  Momo Jean De Dieu, le président du PADDEC n’a donc pas cru devoir se remettre en course pour la présidentielle du 07 octobre prochain. Il  n’a non plus souhaité soutenir l’opposition dont il s’est toujours réclamé.  L’homme politique s’explique :

« (…) au lieu de perdre du temps ou insulter celui qui vous dit la vérité, allons le voter à 99,99% pour l'accompagner dans son dernier mandat dans l'espoir qu'il va consolider la maison avant de partir nous laissant un héritage paisible comme il l'a pris. »

Sauf que les internautes, probablement les militants ou des sympathisants du PADDEC ne comprennent pas le discours de leur président.

« Si la principale raison pour laquelle vous le soutenez est que vous êtes sûr de sa victoire, ça veut que n'aimez pas relever des défis. »

Au-delà de tout, les internautes sont d’autant surpris qu’en 2011, Momo Jean De Dieu avait figuré parmi les adversaires les plus farouches au candidat Paul Biya.

Mais de nombreux partisans de Momo Jean De Dieu sont peuvent dévoiler l’imbroglio dans lequel l’homme politique les avait laissé depuis 2013. Au lieu d’être candidat à la mairie de Nkong-Zem, son fief, il s’était arrangé avec Madame Foning contre deux postes de conseillers municipaux à Douala 5e.

Mais affirmer sur Facebook que Momo Jean De Dieu démissionne parce qu’il a reçu « 25 millions » dérange. Car l’on serait endroit de poser la question de savoir de qui a-t-il reçu la somme, et pour quel service ?

Source photo: Facebook

Augustin Roger MOMOKANA

Élection présidentielle du 07 octobre 2018 : Maître Momo Jean De Dieu aurait-il bu ? – Sinotables