Présidentielle du 7 octobre : des tôles et le fer pour les écoles, les chefferies, et des ponts dans Foto.

 

A pied d’œuvre sur le terrain ce mardi 2 octobre, le comité local de la campagne électorale du RDPC dans le groupement Foto, à Dschang, a distribué des tôles aux villages Nkeuli, Tchouadeng, Nzinpouet, Nzenla et 100 fers pour la construction d’un pont à Fotouli.

« Le pouvoir est en haut lieu. Nous devons continuer à faire Confiance au président Paul Biya.  Paul Biya a déjà initié un certain nombre de réalisations dans le secteur Kemtsop-Tchouadeng c’est-à-dire Foto C1, Foto C2, Foto C3, à travers la mairie,  dans notre village» : Tazanou Martin.

Pour Sa Majesté Donfack Beaudelaire, les villages Nkeuli, Tchouadeng, Nzinpouet, Nzenla et Fotouli qui ont reçu la caravane du parti RDPC ce mardi sont des partenaires historiques de la mairie de Dschang à qui ils ont toujours accordé un suffrage important.

D’ailleurs, le maire de Dschang a saisi l’occasion pour égrener ses réalisations dans ces villages. Ce sont l’électrification, l’eau potable, l’entretien du réseau routier, etc. Et cela n’est pas tout. Puisque de nouveaux chantiers sont en vue, notamment au centre de santé de Nkeuli où un nouvel bâtiment est prévu pour janvier.

La caravane du maire de Dschang comprenait, outre la présidente de la section OFRDPC de Menoua Centre I, le Trésorier de cette même Section RDPC, et quelques cadres locaux du parti ; l’Ex-Délégué Régional du Ministère de l’Agriculture et du Développement local, Tazanou Martin par ailleurs conseiller municipal à la Commune de Dschang.

« L’épervier blanc est un oiseau truand, paresseux qui passe ses nuits dans les nids faits par d’autres oiseaux. C’est ce à quoi j’assimile les candidatures des autres camerounais qui sont face à Paul Biya et dont le seul projet de société se résume à la durée de Paul Biya au pouvoir et à son âge» : S.M. Donfack Beaudelaire.

Pour convaincre les populations (militants et sympathisants) rassemblés, plusieurs anecdotes sont partagées : celle de l’épervier blanc qui ne prend jamais du temps pour se construire un nid mais qui, à la nuit tombante s’attaque à l’occupant d’un nid d’où il ne repart qu’à l’aube ; celle de la feuille de macabo qui recueille de l’eau pour se nourrir sans tenir compte de ses voisins, etc.

En somme le message du maire de Dschang qui sollicite le vote à « 100% » en faveur de son « patron » est visiblement bien accueilli, on sait tout de même que le jour du scrutin il y a la raison et le cœur qui interviennent lors que le citoyen électeur se retrouve dans l’isoloir. Les sujets de Sa Majesté Momo Soffack 1er comptent réaffirmer leur « indéfectible attachement » à Paul Biya, malgré la forte concourrence.

Augustin Roger MOMOKANA

Présidentielle du 7 octobre : des tôles et le fer pour les écoles, les chefferies, et des ponts dans Foto. – Sinotables