Près de 30 000 étudiants de l’Université de Dschang auront sûrement un mot à dire le 7 octobre, à l’occasion du scrutin pour la désignation du futur président de la République du Cameroun à Dschang.

Compte tenu de l’importance de l’effectif, un meeting a réuni vendredi 5 octobre, en la permanence du parti RDPC à Dschang,  des membres des commissions régionale, départementale et communale de campagne.

Ainsi le maire de Dschang, le  Chargé de mission  à la commission régionale, le superviseur de la campagne dans Dschang urbain, le recteur de l’Université de Dschang ont tour à tour pris la parole pour galvaniser la « jeunesse du parti », et leur rappeler les enjeux de l’élection présidentielle qui a lieu dans 72 heures.

Pour la circonstance, non seulement des lots importants de gadgets ont été mis à leur disposition, mais surtout des annonces du genre 8000 étudiants bénéficieront de  la Bourse d’Excellence du Président de la République, ont été passés qui ont arrachés des applaudissements nourris chez ces représentants de cops.

A Dschang, l’électorat jeune est très courtisé. Les trois principaux partis : le RDPC, le SDF et le MRC  ont chacun tendu son filet pour capter un nombre d’étudiants qui lui permettrait d’assurer non seulement des suffrages, mais aussi accomplir des tâches dans les bureaux de vote.

Parmi les jeunes présents au meeting, des membres du FSNC (Front National pour le Salut du Cameroun) de Issa Tchiroma Bakary. Ils étaient conduits par le président local Salifou Nsangou.

Augustin Roger MOMOKANA