Lucie Carmen Djoken est une jeune chef d’entreprise. Son défi est de conquérir le Cameroun et la sous-région Afrique Centrale grâce à une huile d’arachide qui a la particularité qu’elle est sans additifs chimiques.

Nbiang. De quoi s’agit-il, Lucie Carmen Djoken?

Mbiang est une huile vierge d’arachide pressée à froid, sans additifs chimiques, que ce soit pour la couleur, l’odeur, la consistance ou la conservation.

Quelle différence, par rapport aux autres huiles d’arachide sur le marché?

Comme je l’ai dit plus haut c’est une huile pure, il n’y a pas d’additif, elle est pressée à froid et de fait conserve toutes ses valeurs nutritionnelles et gustatives. Tout le monde peut la consommer, du nourrisson à la personne âgée en passant par des personnes qui ont des soucis de santé tels que le cancer, l’hépatite, les immunodéficiences…

Parlez-nous de votre capacité de production.

Pour le moment nous n’avons pas un chiffre concret. La production varie d’un jour à l’autre. Mais si vous voulez, c’est quand même quelques dizaines de litres par jours; à partir d’un pressoir mécanique.

Il est déjà sur le marché? Et quelles en sont les différents conditionnements?

Pour le moment il est disponible sur livraison, dans les villes de Douala, Yaoundé et Dschang. Pour les conditionnements nous avons les bouteilles d’un litre et des bidons de 5 litres ;

A quels sont les prix?

1 litre  à 2100 FCFA;  et 5 litres à 10500 FCFA.

Quelles perspectives donnez-vous à cette huile?

L’idée à la base est d’apporter une valeur ajoutée à la qualité de nutrition des camerounais, et de fait en guise de perspectives nous voudrions pouvoir toucher tous les camerounais, la sous-région et pourquoi pas d’autres pays encore mais bien-sûr tout ceci se fera un pas après l’autre.

Qui est Lucie Carmen Djoken?

Je suis la promotrice du projet, mais je ne suis pas la seule dans ce projet, je suis aidée par mon frère Djoken Dzomo Ivan et mes parents.

Sous quel label commercialisez-vous votre produit?

Le produit a été lancé sous la marque Mbiang. Biang qui veut dire “arachides” en langue Yemba et le M renvoie à “mevet” qui veut dire huile, d’où le Mbiang, c’est-à-dire huile d’arachide.

Vous aviez  déjà d’autres initiatives à votre actif?

Non, je commence à partir de pratiquement rien.

C’est-à-dire?

Pas d’autres initiatives avant. C’est la première de la sorte. Mais  nous offrons d’autres services à savoir :

– nous produisons également à la demande, sur commande des huiles de pistache, de njanssang, de soja, etc…

-nous vendons des tourteaux d’arachide pour l’alimentation des animaux.

– nous conditionnons de la pâte d’arachide également.

Comment vous contacter?

Par téléphone à partir du 697414880.

Et par mail au mbiangoil@gmail.com

Merci Carmen

Merci à vous

Propos recueillis par Augustin Roger MOMOKANA