...
...
Responsive image

Festival des Causes Nobles : les premières couleurs de l’édition 2018.

 

La 5ème  du Festival des Causes Nobles s’est ouverte le 23  et se poursuit jusqu’au 27 octobre à Dschang. Devant quelques centaines de personnes, le Deuxième Adjoint préfectoral de Dschang M. Jean Collins Betanga,, au nom du préfet de la Menoua, assisté du représentant du Sous-préfet de Dschang, a procédé à l’ouverture du festival.

Bien plus tôt, à l’Hôtel Téclaire Palace, des jeunes venus de Dschang et d’ailleurs ont été imprégnés de l’Engagement citoyen. Il s’est agi pour Stéphane Wafo de faire prendre conscience à ces jeunes de l’intérêt qu’ils ont à se mettre au service de leur communauté. Après cet atelier, les jeunes se sont transportés à la Base nautique pour un hommage à Victor Nanfack, l’homme par qui l’idée du Jeudi de la propreté est née. Son expérience a enrichit et dopé les jeunes et le grand public.

M. NANFACK Victor lors de son témoignage

Dieuzyl Temdieu et  As’a Telong Music Academy ont accompli magistralement, chacun dans son passage, ont leur mission. Le master Class en musique n’a pas été couru comme espéré, mais il a fait ses heureux participants.

Pour la deuxième du festival, le programme a été rempli : deux modules de l’Université du Leadership et de l’Entreprenariat ont été animés par Carole Leuwé à l’Hotel Téclaire Palace. Puis à la Base Nautique de Dschang c’est plutôt  Wakeu Fogaing (en lieu et place d’Alex David Longang temporairement empêché) qui a conduit le master class où un accent particulier a été mis sur l’écriture théâtrale, le jeu d’acteur, la mise en scène, les métiers du théâtre, les genres théâtraux.

La Salle de Téclaire Palace Hôtel pendant l'atelier sur les réseaux sociaux au service de la promotion d'un projet

Ce jeudi, c’est au tour de Alex David Longang de recevoir les hommages citoyens  organisés pour honorer ses 50 ans au service du théâtre. Ce sera à la Base Nautique, après la tenue de deux modules sur le montage de projet et le master class en art performance. Le professeur Alain Cyr Pangop aura quant à lui la lourde mission de mener l'atelier du module relatif à la construction d'un projet communautaire.

Augustin Roger MOMOKANA