Des Gongs d’or au festival des Causes Nobles, en passant par le Gala des Causes Nobles. Les trophées ne constituent plus la pierre angulaire du festival qui s’est refondé autour du triptyque Solidarité-Leadership-Entreprenariat.
Le rideau vient de se refermer sur la cinquième édition du Festival des Causes Nobles, tenu à Dschang du 23 au 27 octobre, par la remise des prix aux meilleurs participants.
Le Festival des Causes Nobles est une cérémonie de promotion de la solidarité, du leadership, de l’entreprenariat, et de la distinction des personnalités vectrices de ces valeurs.
Cette année, plus que les années précédentes, le festival a accompli un programme dense et diversifiée : de l’Université du leadership et de l’entreprenariat aux rencontres artistiques et culturelles.
L’édition avait pour thème « la solidarité au service du développement personnel et communautaire », avec comme sous thématiques « l’engagement citoyen de la jeunesse camerounaise », le théâtre camerounais de l’indépendance à nos jours : entre l’écriture et la scène », le montage et la gestion de projets de développement ».
Ouvert le 23 octobre, à la Base Nautique, par le Deuxième Adjoint préfectoral de Dschang représentant le préfet de la Menoua, l’apothéose s’est déroulée le 27 octobre à l’Hôtel Téclaire Palace en présence d’un public nombreux et chaleureux.
Quelques particularités ont émaillé cette édition du festival. Les plus significations sont les deux journées d’hommages à Victor Nanfack l’inspirateur du « Jeudi de propreté » et Alex David Longang dont le cinquantenaire au service des arts est prévu début 2019 ; et aussi la participation de quatre étudiants architectes venus de Yaoundé et celle d’une dizaine d’étudiants en Master Mines et pétrole de l’université de Dschang aux activités de l’université du leadership et de l’entreprenariat.
Conscient de l’ampleur du chômage dans notre environnement marqué par la crise financière, et conscient des conséquences néfastes qui guettent la jeunesse camerounaise le festival a, à travers cette édition du festival, donner des arguments pratiques pour surmonter la crise par la conception et la réalisation des projets de développement.
« Nous annonçons, lors de la 6ème édition du Festival des Causes Nobles, une compétition ouverte aux initiatives mises sur pied à l’issue de cette cinquième édition. Les trois meilleures initiatives recevront une subvention » a annoncé Momokana Augustin Roger le président de Sinotables.com lors de la cérémonie de clôture du festival.
Lors de la soirée de clôture du festival, plus trentaine de prix ont été remis dont 8 trophées du leadership aux personnalités dont les actions quotidiennes cadrent avec les valeurs prônées le Festival des Causes Nobles. Ainsi mesdames Carole Leuwé, Laure Nathalie Wandja Djoumessi, messieurs Wakeu Fogaing, Sylvain Nzefa Djache, Mforain Mouassie Solihiou, As’a Telong, Jean Paul Nanfack, et Alain Cyr Pangop ont reçu chacun un gong d’or ou encore Trophée du leadership.
De nombreux autres intervenants ont reçu soit des attestations de participation soit un témoignage de satisfaction pour le service rendu. Il s’agit en l’occurrence des artistes, des facilitateurs assistants, et de quelques bénévoles. Mesdames Gertrude Makemletia, Carole Fopa, messieurs Biloa Rodrigue, Nsumbi Patrick Alan, Michel Kueté, Basil Temdieu, Valentin Choufack, Stéphane Wafo, et André Takou-Saa ont reçu chacun une attestation de satisfaction pour les services rendus au festival 2018.
Augustin Roger MOMOKANA