Les 79 élèves, 40 garçons et 38 filles, de la presbyterian secondary School ntasen nkwen, à Bamenda, enlevés lundi dans le campus de leur établissement scolaire ont recouvré leur liberté mercredi 07 novembre.

Une source militaire confirmée l’information, ajoutant que les enfants sont « en bonne santé et pris en charge par les autorités qui en diront plus en temps opportun ».

Les enfants libérés ont été présentés aux autorités administratives de la région du Nord-Ouest. Mais les parents rassemblés attendent de comprendre ce qui a pu arriver aux enfants.

En attendant les détails officiels sur cette affaire, des nombreuses interrogations demeurent. Elles portent sur l’identité des ravisseurs, les mobiles de leur acte, et les circonstances, le lieu de détention ainsi que les condition de leur libération. Mais il est clair de dire que « seuls les enfants peuvent dire qui sont leurs ravisseurs ».

Augustin Roger Momokana
Photo twitter