La personnalité de l’année a été lancée en 2017 par Sinotables.com. Cette année encore, nous soumettons une liste de 25 personnalités. A chacun de faire son top 10.

Personnalité Menoua de l’année? Le vote est ouvert de jeudi 19 décembre à dimanche 29 décembre.Établissez et envoyez-vous votre liste des 10 personnalités de l’année. Le résultat sera publié le 1er janvier 2019. Votez à partir de la fenêtre ci-dessous.

Professeur Roger TSAFACK NANFOSSO (l’Université de Dschang poursuit l’extension de son rayonnement national et international sous la houlette de la dynamique collective implémentée depuis son installation)

• Sylvain DJACHE NZEFA (l’architecte coordonnateur du Programme Route des Chefferie à l’origine du Musée des Civilisations a été doublement célébré au cours de l’année. D’abord grâce à l’élection de l’architecture du MDC comme architecture originale, puis par l’élection de la Route des Chefferies comme membre consultatif de la Francophonie. )

Raïssa FOUEDJIO (La lionne indomptable de football a réalisé une excellente coupe d’Afrique des Nations au Ghana. Elle figure dans le Onze type du tournoi. )

• Adrienne TAPAMO DEMENOU (Madame le maire de Fokoue est sur tous les fronts dans sa commune : routes, hôtel de ville, encadrement de la femme rurale, et sur le plan de la coopération internationale avec son admission au Réseau africain des femmes maires. Elle a été récemment portée à la Vice-présidence du Syndicat des Commune de la Menoua).

• NKENG Godegroy (La musique n’a pas de secret pour lui. Mais il excelle dans la promotion de notre langue nationale à travers la chanson dont il est l’un des grands ambassadeurs. Il fait danser les rois, les chefs d’Etat, les enfants)

• Serge Hervé APOUPOH GNOUFOP (Il a le génie de l’infotronique en lui. Avez-vous entendu parler de la couveuse marque in Cameroun ? )

• Auriol DONGMO MEKEMNANG (La championne d’Afrique du lancer prépare sereinement les Jeux Olympiques Tokyo 2019)
• Rachel SONKIN (dynamique épouse du sénateur Etienne SONKIN a pris du galon dans son parti le SDF. Elle assure désormais les fonctions de Secrétaire national adjoint à l’Education Politique et à la Formation du Sdf n° 1. Elle vient également de co’organiser la Kounatitudeday à Dschang);

• KOGEDI Nicole Solange (femme entrepreneur, elle est dans les travaux publics, mais brille par ses activités sociales);

• TSAPGUEU SONNA Pierre (Ce fils de la Menoua a mis en place une chaine de télévision qui, depuis l’Italie, promeut le Cameroun);

• Guy TSOPMO (l’artiste musicien n’a pas fini de séduire avec son premier sigle « Kopaah » sorti 2016. Il vient de feat avec ZERO D, un jeune artiste prometteur du Nord-Ouest);

• Hector FOMBA (Ce jeune humoriste est la révélation de l’année. Ses sorties à la télévision comme sur des podiums sont des grands moments de délectation et d’introspection) ;

• Pulchérie FEUPO MEFENZA (Jeune auteure établie en Suisse. Son premier roman paru au cours de l’année chez Edilivre, « L’Âme meurtrie d’Anouck » est un « donner-à-penser sur les identités dans un monde multiculturel » ;

• Dr SANOU SOBZE Martin (Il a été nommé en début d’année Vice-Doyen de la Faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques de l’Université de Dschang. Le PIPAD dont il est le président encadre plus de 500 orphelins dans la Menoua) ;

• CélestinTAWAMBA (il est le président du GICAM-Groupement Inter patronal du Cameroun- la plus grande et la plus imposante organisation patronale au Cameroun);

• KEMLEU TCHAPGOU Jacquis (Le Secrétaire de l’Association des Raffineurs des oléagineux du Cameroun mène un combat quotidien pour le respect de la qualité des huiles végétales, le maintien des prix accessibles aux consommateurs. Ceci lui a valu d’être nommé, fin 2017, à la tête du Comité d’orientation du CTA-Cam (Centre technique agroalimentaire du Cameroun).

• Jules Guilain KENFACK (Le concepteur de Djangui poursuit la conquête du marché africain avec son application pour gérer les tontines);

• MALAGHO Christelle (Elle est comme celle qui rase la tête du fou. Sa mission qu’est s’est assignée c’est d’enseigner la langue Yemba, en publiant des courtes vidéos sur les réseaux sociaux) ;

• Lieutenant Joëlle SIGNING DONGMO (Elle demeure la première fille du grand département de la Menoua à avoir choisi l’armée où elle est entrée par la prestigieuse Ecole Militaire Inter Armées de Yaoundé. Depuis sa sortie de cette école en 2017, elle est en service dans la gendarmerie);

• MAAHLOX LE VIBER (Nombre de personnes ignorent qu’il est de la Menoua. Il traine à offrir un show à son département d’origine. Il est le seul artiste à avoir pris le risque d’organiser sur fonds propres, sans sponsor, un concert au Palais des sports qui s’est avéré minuscule pour accueillir tous ses fans);

• Dr Christian FOUELEFACK (Enseignant d’Histoire à l’Université de Dschang, coordinateur départementale du MRC, il a donné des insomnies à ses adversaires politiques au point d’être promu à l’université de Maroua, acte du Ministre de l’Enseignement Supérieur qu’il a gentiment décliné. On lui attribue l’échec de Paul Biya dans la Menoua);

Léandre TAWAMBA KANA (Son rêve de porter les couleurs de la sélection senior de football s’est réalisé cette année. Il a fait deux belles prestations. Malheureusement le nouvel entraineur traine à le convoquer. Il a quitté le Partizan Belgrade pour Al-Taawoun un club du championnat d’élite d’Arabie Saoudite.

• Chérubin DJOUMESSI (N’oublie jamais tes origines. Ce fils de la Menoua est l’un des artistes les plus constants sur la scène artistique camerounaise. Il chante en Yemba, français et quelque fois en anglais) ;

• JEANINE KEUMO (Elle est une femme people. Extensia Coiffure à Lille est un incontournable pour la communauté Black et mêmes des occidentaux en quête de « dépaysement ». Elle est la présidente de Marcq Cameroun, une association Son gala annuel de bienfaisance pour des actions de charité au Cameroun);

• Patrice GUETHEU TEBOU (L’Alliance Franco-camerounaise, pôle par excellence de la promotion artistique et culturelle dans le département est encore là grâce à lui et son équipe du Conseil d’administration. Elle menaçait de fermer lorsque ce banquier a décidé de la prendre en main. En quatre années, les dettes sont évacuées et les caisses à moitié pleines. Il vient de passer la main, mais demeure membre du Conseil d’Administration).

Sinotables.com