Fomegueuh Fosso Henri et Foteuti Voufo Pierre sont depuis mardi membres d’honneur de l’ADESC (Association pour le développement économique, social et culturel Foto à Douala).

« Il a fallu du temps afin que nous apprécions entre nous les efforts que certains parmi nous accomplissent particulièrement dans le cadre du rayonnement de notre groupement », a précisé le président de l’ADESC Foto, Jérôme Rodrigue Momo dans son discours de circonstance.

Les états de service du premier sont tellement nombreux que le président de l’ADESC s’est interdit d’en énumérer, au risque d’en oublier. S’agissant du second, l’on se souvient de l’éclat de la dernière édition du Festival Ndwet Toh 2018 dont il était le président du Comité technique d’organisation.

Ces deux heureux lauréats ont reçu, chacun, des mains de Sa Majesté Momo Soffack 1er, roi des Foto, par ailleurs « président d’honneur statutaire de l’ADESC », un diplôme et un tableau de peinture réalisé par un grand maître : Docteur Pascal Kenfack.

Cet hommage de L’ADESC à deux de ses membres a reçu les encouragements du Chef supérieur du Groupement Foto qui a demandé, avec insistance, que l’association s’ouvre à de jeunes opérateurs en vue d’assurer la relève et de répondre efficacement aux défis du dé développement de la communauté Foto.

Pour la cérémonie, qui tenait de lieu d’assemblée générale consacrée au bilan 2018 l’ADESC a convié d’autres associations des ressortissants Foto à Douala, notamment MAD, Palme d’Or, AGFO, entre autres.

Des présences qui, sans doute, permettront à l’ADESC de recruter de nouveaux membres pour étoffer ses rangs et ses surtout ses actions au bénéfice de la communauté Foto à Douala et à Dschang. L’ADESC, créée il y a 35 ans avec pour comme président feu Keudem Maurice. A la suite de ce dernier l’association a été successivement présidée par Fomegueuh Fosso Henri, Momo Claude Placide, et depuis quatre ans par Momo Jérôme.

La cérémonie de samedi 22 décembre, en la résidence de Fomegueuh Fosso Henri, à Bonaberi Douala, était un moment pédagogique et récréatif, à la fois pour les organisateurs et pour leurs hôtes. Comment ne pas saluer l’esprit du jeu des « Amis Invisibles » dont l’événement a permis les échanges de cadeaux ? Comment ne pas saluer ce grand bal dansant sous des aires de karaoké par les membres de l’ADESC avec DJ Fosso Christian aux platines ?

« Je ne m’étais pas trompé en confiant à Foteuti de présider le Comité d’organisation de notre festival. C’était en quelque sorte à l’ADESC. N’avez-vous pas relevé le défi ? Le festival a connu un succès éclatant! »

Chaque société doit savoir rendre hommage à ses leaders, encourager ses membres à donner le meilleur d’eux-mêmes pour le bien-être de la communauté. Sa Majesté Momo Soffack 1er a saisi l’occasion pour adresser ses vifs remerciements aux Foto pour la grande mobilisation en vue du Festival Ndwet Toh. Mais il a appelé les uns et les autres à un sursaut d’orgueil, afin de le projet du musée royal soit achevé et ouvert avant l’ouverture en novembre 2019 des funérailles de son prédécesseur feu Sa Majesté Momo Jean Claude.

Augustin Roger MOMOKANA

A SUIVRE LA CEREMONIE EN PHOTOS