Kenfack François n’est pas n’importe qui dans la Commune de Nkong-Zem. Il y est connu non seulement en tant que Conseiller municipal RDPC, mais également comme un jeune dynamique débordant d’énergie.

« J’ai constaté et décrié depuis longtemps le comportement inhumain discriminatoire de ses [RDPC] responsables locaux vis-à-vis de leurs militants sans solution ».

Ainsi Kenfack François a décidé de démissionner du RDPC, pour écrit-il, rejoindre les rangs du MRC où les « valeurs humaines sont respectées ».

Le Conseiller municipal démissionnaire dit apercevoir le naufrage du bateau RDPC. Raison pour laquelle il préfère se tenir à l’abri. Cela est fait depuis le 2 janvier, en témoigne le document auquel Sinotables.com a eu accès.

Cette démission intervient au lendemain du réaménagement du gouvernement. Jean Pierre Fogui, Ex Ministre Délégué auprès du Ministre d’Etat chargé de la Justice, Garde des Sceaux était du même village, dans Bafou, que « Kem Dossa », sobriquet de Kenfack François.

Il ne rejoint cependant pas les rangs du PADDEC de Maître Momo Jean De Dieu devenu depuis vendredi dernier Ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice. Le PADDEC dont Nkong-Ni fut jadis le fief. Il rejoint le MRC de Maurice Kamto.

Avant de notifier, par ampliation, ELECAM, le RDPC et le Maire de la Commune de Nkong-Zem, Kenfack Michel envoie ses « salutations distinguées et bonne année à toute la grande famille ELECAM du Cameroun ».

Augustin Roger MOMOKANA