L’administrateur civil principal Etta Mbokaya Ashu, préfet du Département du Lebialem, région du Sud-ouest, annoncé dimanche soir pour mort serait bel et bien vivant.

« J’ai rencontré le préfet à Yaoundé. C’est faux la rumeur qui annonce son décès. Il est vivant », publie notre confrère cameroun-info-net, citant le maire de la Commune de Wabane qu’il a joint au téléphone lundi 14 janvier 2019.

Depuis dimanche soir, une information fait état du décès de Etta Mbokaya Ashu, assassiné par des éléments des sécessionnistes de l’Ambazonie. Depuis la nouvelle circule en boucle sur le net, principalement sur les réseaux sociaux.

L’administrateur civil principal Etta Mbokaya Ashu est à la tête du Département du Lébialem depuis avril 2018. Et il y a déjà été l’objet d’attaques sécessionnistes.

Malgré le démenti du maire de Wabane, la rumeur s’enfle. Seule une sortie du porte-parole du gouvernement, ou de sa hiérarchie viendrait trancher.

Augustin Roger MOMOKANA