Le film solaire photovoltaïque « ASCA » est le premier produit que Nantes veut mettre sur le marché au Cameroun via son partenaire Dschang.

Le produit a été présenté, lundi 28 janvier 2019, aux membres du SYCOME (Syndicat des communes de la Menoua) qui à l’occasion ont invité de nombreux dont la commune de Kye-Ossi et des opérateurs économiques dans la salle polyvalente du Musée des Civilisations.

La délégation nantaise conduite par Marie-Hélène NEDELEC, vice-présidente de Nantes Métropole, comprenait Antoine LONGET (Chargé de la Coopération Internationale de Nantes Métropole), Xavier BARES (Chef de service solidarités et coopérations internationales), Flora GELEY (Consultante) et des experts d’ARMOR dont Olivier PORTIER (business development manager- ASCA Mobility) et Adrien RANCHON (business developer-ASCA Africa).

Il s’est agi, au cours de cette rencontre, de « donner de nouvelles plateformes de conservations d’énergies pour répondre aux besoins de mobilités des populations rurales et urbaines des pays du sud qui connaissent encore à nos jours des sérieux déficits en énergies lors des déplacements professionnels, au cours des évènements et diverses activités. »

« ASCA » est un film photovoltaïque organique flexible pour puisez facilement l’énergie solaire à usage des ménages et pour des grandes surfaces. Il a été créé par ARMOR. Il est fabriqué en plusieurs secteurs d’application utiles pour le bâtiment, serres solaires, architecture textile, mobilier urbain autonome, sac et chargeurs solaires nomades, signalétique et balisage.

Yves Patrick NGUEGUIM, un opérateur économique invité à cette séance de présentation a manifesté son intérêt pour cet outil afin que la ville de Dschang soit le point focal de ce produit made in France en Afrique centrale.

Avec D.TSAPGOU