L’African Festival of Emerging Writers (FESTAE) s’ouvre le 6 février 2019 à Dschang. Parmi les temps forts de la journée la conférence d’ouverture sous le thème « Njoya et l’institution culturelle africaine ». Au Musée des Civilisations.

Autour de la table, au Musée des Civilisations, le professeur Alain Cyr Pangop Kameni, Sa Majesté Jean Claude Awono, Nji Chare et Djihamidi Bond.

Une projection cinématographique et un atelier d’écriture sont également prévus. Avec respectivement comme animateur Pierre Loti Simo (au Musée des Civilisations) et Ray Dehi (à la Bibliothèques Panafricaine).

La journée s’achèvera par une « soirée du conte panafricain : soirée africaine au bord du Lac municipal ».

Le festival se transportera à Foumban et à Bafoussam le lendemain. Comme points d’orgue de cette journées du 7 février, la rencontre des écrivains avec les élèves du Collège de la Cité à Bafoussam, les échanges avec sa majesté le fô des Fussep sous le thème « Conservation et promotion du patrimoine traditionnel africain », et Découverte de Foumban et du Palais royal du sultan Ibrahim Mbombo Njoya.

La journée s’achèvera par un hommage au Poète Daniel Tongning. A l’Espace Tengang, dans la ville de Bafoussam.

Pour clôturer le festival, la ville de Dschang sera à nouveau sollicitée vendredi 8 février. Des activités littéraires sont prévues à la Base Nautique, une visite guidée au site rituel des chutes de Toula Dizong, un atelier d’écriture gratuit à la Bibliothèque panafricaine.

La soirée sera couronnée par une cérémonie de clôture.

L’African Festival of Emerging Writers est organize par le CLIJEC. Parmi les invites à cette première édition du festival des personnalités connus du monde des lettres au Cameroun. Ray Ndébi, Ekele Jean Michel, Jean-Claude Awono, Maï Beti Hitomi dont la présence à Dschang a été confirmée mardi.

Augustin Roger MOMOKANA