Les participants du Forum National des Jeunes sur la Gouvernance de l’Internet ouvert à Dschang mardi 05 février 2019 espèrent apporter une contribution déterminante pour aider les pouvoirs publics à accélérer l’accès de tous à l’Internet.

« La gouvernance de l’Internet interpelle toute le monde. Que ce soit les individus ou les entreprises, le gouvernement, les jeunes et les adultes. Cela peut-être une image, une fausse information, etc. Le forum a pour objectif d’éduquer ce monde-là », précise Pagesse Kendjo.

Ils viennent de Kribi, Bamenda, Douala, Bafoussam, Yaoundé et Dschang. Pendant deux jours, le 5 et le 6 février 2019, ils vont produire des résolutions pertinentes devant permettre au gouvernement du Cameroun à mesurer et à prendre en compte dans le processus de l’accélération de l’accès à l’Internet des populations rurales.

Initié par l’Internet Society Cameroon Chapter, le Forum de Dschang dont le thème est « appropriation de la gouvernance de l’internet par la jeunesse : Façonner l’avenir » a exploré de nombreuses thématiques.

A titre d’exemple, une exposé a été présenté par Arsel Tindo Ngoufo, Co-funder de Wesucceed.co, sur le financement participatif ou encore crowdfunding. Avec cet expert venu du technopole de Kribi les participants ont exploré les différentes formes du crowdfunding, aussi bien dans le monde qu’en Afrique.

Un autre exposé a été fait par Rihanno Mars du blogue « Visartculture ». Il a porté sur les fake news (fausses nouvelles). Avec comme perspectives la détections des fausses nouvelles, et la vérification des sources.

En outre, la gouvernance de l’Internet, la protection des données et de la vie privée sur Internet, l’accès à l’Internet des zones reculées quelles soient rurales ou périurbaines, ont été abordés.
Eta Edward est étudiant au département de Géographie à l’Université de Dschang. Selon lui, « vérifier les messages que je reçois doit être une règle. Il s’agit d’en déterminer l’origine, la source, la date pour éviter de tomber sous le coup de la loi de 2010. Je pense que ce forum nous invite à être des internautes responsables ».

Le Forum National des Jeunes sur la Gouvernance de l’Internet se tient en présence d’un membre du conseil d’administration de l’Internet Society Cameroon Chapter. Ngek Augustine Chii s’est félicité de la « grande mobilisation et de l’engouement des jeunes pour une gestion responsable de l’Internet ». Le choix de Dschang pour abriter ce forum n’a pas été un hasard.

Retrouvez l’interview de Joël Landry Feutie, expert en sécurité de l’Internet, principal organisateur du Forum National des Jeunes sur la Gouvernance de l’Internet.

Dschang : Forum National de la Jeunesse sur la Gouvernance de l’Internet.

Augustin Roger MOMOKANA