Ma personne,

Quand on vous dit que avant de parler il faut retourner votre langue dans la bouche dix fois vous répondez que vous êtes qui ?

Le pays-ci est entrain de commencer à faire un genre un genre. Je comprends pourquoi Mimi Mefo a quitté le pays pour aller à BBC (J’attends son démenti ou je considère que ce que l’on raconte est vrai).

Ce que je redoute c’est les effets dévastateurs qui pourraient en découler (« que les un et les autres reviennent sur terre et se disent que si ça pète personne ne sera épargné. Donc faut juste en appelé a la retenu mais pas envenimer la situation ») de la plainte que notre compatriote Benjamin Zebazé a pris sur lui d’introduire auprès des tribunaux de Bafoussam, Douala, et Paris contre les gens-là. Le gars a esquivé Yaoundé ou il a seulement oublié?

Est-ce que vous ne connaissez pas déjà les noms des gens-là ? Il y a d’abord le ministre, puis la Crtv elle-même. Puis le Directeur de la Crtv (Charles Pythagore Ndongo). Puis le journaliste (Ibrahim Shérif) qui a interviewé le ministre. Et enfin il y a aussi un type-là que le plaignant dit qu’il travaille dans une radio à Yaoundé.

Il dit que le ministre délégué Momo Jean De Dieu doit s’expliquer devant la justice parce que ce qu’il a dit avec « la complicité de la Crtv » dépasse « toutes les limites de l’inacceptable ».

Le dossier est d’ores et déjà confié à un collectif d’avocats chapeauté par Maître Barnabé Nekuié un confrère, au barreau du Cameroun, du principal accusé. Hihihi!

Mais pour que le dossier soit valablement porté, il faut les bourou. Il compte sur vous pour cotiser. C’est tontinard ça, waï ! Au bas de son communiqué vous avez les contacts pour envoyer votre part de Orange Money ou MTN Money.

Dès que Benjamin Zébazé a mis sa chose sur Facebook, les gars sont sortis de leur maison pour se placer, avec leur gros ventre sous la véranda –comme ils attendaient ça depuis from. Ils se plaignent que pourquoi il n’a pas pensé à saisir la justice américaine, la justice belge, la justice allemande, la justice sud-africaine, la justice… la justice… c’est tellement beaucoup que ça peut s’écrouler sur quelqu’un.

Lisez un peu ça, vous savez que derrière quelque chose on apprend que ce qui s’était passé à l’époque était à cause de : « je suis convaincu que tu sais que le proche parent de ce journaliste est chef du quartier briqueterie a Yaoundé et toi en tant que journaliste d’investigation connait les influences qui ont empêchées que ce quartier soit rasé et jusqu’où ces influences vont dans le grand nord. »

Je vais vous poser une question : est-ce que vous êtes d’accord avec cette démarche ? Si vous n’êtes pas d’accord, faites-le savoir (ne tentez pas de dire que vous allez marcher-on ne marche plus dans ce dehors). Si vous êtes d’accord, faites-le savoir (vous connaissez les Oranges et les MTN Money).

On se prend demain.

Momokana