...
...
Responsive image

Cathédrale Notre Dame de Paris : un pays africain offre 2 millions d’euros à la France pour la reconstruction.

La cathédrale Notre Dame de Paris était âgée de 856 ans lorsqu’elle a été soufflée par un violent incendie lundi.

Moins de 48 heures après l’incendie qui a ravagé en partie la cathédrale notre Dame de Paris, les donateurs ont déjà mis plusieurs milliards d’euros dans la cagnotte, pour soutenir le projet de reconstruction annoncé par Emmanuel Macron.

« Un pays africain a annoncé qu’il donnait 2millions d’euros au gouvernement français en guise de soutien à la reconstruction. Il s’agit de la Guinée Conakry »

Étonnant élan de mobilisation populaire en vue du financement de la reconstruction de la Cathédrale Notre Dame de Paris ravagée par les flammes lundi 15 avril. Cet élan va des individus aux Etats, en passant par les familles et les entreprises.

Du coup, de nombreuses interrogations surgissent pour comprendre. Est-ce la nature de l’édifice ? Est-ce le lieu qui l’abrite ? Est-ce un problème de culture ? Son architecture ? Nous ne pouvons pas identifier toutes ces raisons.

En tout cas, la cathédrale Notre Dame de Paris est un patrimoine historique, un site touristique majeur parmi les ressorts de l’attractivité de la capitale française. De style gothique, elle a été construite au moyen-âge.

Célestin Monga, un économiste reconnu est surpris par la mobilisation. « Près de $1 milliard de dons en seulement 24 heures pour la reconstruction de #NoterDame. Génial! Pourquoi le monde n’est-il pas si spontanément généreux lorsque les repères et les artefacts de la civilisation humaine sont détruits tous les jours à Tombouctou (Mali), en Syrie ou en Afghanistan? »

« Cette somme a été soulevée principalement sinon entièrement par la France et ses alliés. Je pense que nous pourrions apprendre à être généreux et former des alliances qui nous protégeront en temps de malheur soudain. Le fardeau est pour nous, pas pour eux », lui rétorque Nuvaga Sama.

Sans doute, les donateurs ont une histoire personnelle avec la cathédrale Notre Dame de Paris qui, selon le président Paul Biya, « est un haut lieu de recueillement très fréquenté, et l’un des joyaux du patrimoine culturel de France le plus visité ».

Mais des Camerounais, même s’ils connaissant la cathédrale de Paris e moquent bien du message de Paul Biya à Emmanuel Macron. Il ne compatit pas aux malheurs et aux douleurs de ses propres compatriotes.

« Je ne suis pas la cathédrale notre dame! Je suis NOSO. Des milliers de village brûlés. Des enfants qui naissent et meurent en brousse. La jeunesse non scolarisée. Ceci vaut 1000 fois que cet incendie », commente Mireille TK sur le compte twitter PRC.

A raison, soutient Berthe Ingrid ADA qui dénonce un cas récent où « Mr le Président! Le jeune Blérius a été tué par son camarade de classe le jour de la remise des bulletins. Cela a fait le tour de la toile, vous n'avez même fait un Tweet, pour réprimander la violence en milieu scolaire. »

Emmanuel Macron, qui a présidé un conseil de ministre ce mercredi à l’Elysée, a annoncé que le chantier de reconstruction de la cathédrale devra durer cinq mois au plus. Une annonce qui a comme effet la grande mobilisation des architectes. D’ores et déjà, il est probable que la nouvelle tour de la cathédrale ne soit pas identique à celle qui a été consumée par les flammes.

Augustin Roger MOMOKANA