Décédé le 20 mars dernier à Dschang des suites de longue maladie, Tegomo Gérard, plus connu sous le sobriquet de « Vieux Lion » a été inhumé samedi 20 avril 2019 à Johny Baleng, près de la ville de Dschang.

Né vers 1926, le dernier petit-frère de Jonhy Baleng 1er, dans sa maladie, se félicitait d’avoir pleinement rempli « ma part de mission sur terre » tout en les exhortant à la perpétuer et à remplir la leur.

Tegomo Gérard a été mobilisé le 10juin 1944 par la Royal West African Frontière Forces à Enugu Compagny (Nigéria). Il est démobilisé le 15 novembre 1946 à la 301 Buldy Lagos, soit après deux ans de métier des armes.

A la fin de la Deuxième Guerre mondiale il devient transporteur de ligne Cameroun-République Centre Africaine d’abord, dans le Noun ensuite. Avant d’être recruté comme chauffeur à l’OCAM (Organisation Commune Africaine et Malgache). Lorsque le Cameroun se retire de cette organisation, Tegomo Gérard est reversé à l’administration camerounaise et plus précisément au Garage Administratif d’abord, en plus à la direction des Timbres et de la Curatelle (Ministère des Finances).

Lorsqu’il prend sa retraite en novembre 1986 alors qu’il est en service à l’Inspection des Timbres et de la Curatelle de Dschang, Tegomo Gérard est médaillé d’honneur de travail en argent, vermeil et Or ; et Chevalier de l’ordre du Mérite Camerounais.

Pour la cérémonie d’inhumation de « Vieux Lion », le curé doyen de Saint Laurent, le père Manfouo Emmanuel a attiré l’attention du public sur la signification de la pâque. On devrait méditer sur la signification de la souffrance de Jésus, de sa passion de l’Homme. Les familles doivent éviter de fixer les obsèques pendant la semaine pascale. Car il n’est pas permis de célébrer la messe, mais la parole.

Augustin Roger MOMOKANA