...
...
Responsive image

Photos/Infrastructures : voici les premières images paradisiaques de la Route du désenclavement du bassin agricole de l’Ouest.

« Si on t'explique le Cameroun et que tu comprends, saches qu'on ne te l’a pas bien expliqué». Vous connaissez cette maxime qui court le net.
Depuis bientôt cinq ans, les travaux de construction de la Route du Désenclavement du Bassin Agricole de l’Ouest piétinent. Ces images ont été prises dimanche 27 avril entre les villages Guiametio et Bamougong.

Un citoyen averti a proposé à Sinotables.com des images capturées lors d’un voyage qui l’a conduit samedi dernier de Mbouda à Bangang.

Ce chantier, tronçon n°2, a été confié à, ESER, une entreprise turque qui peine pour remplir son cahier de charge. Un amateurisme cautionné par l’Etat dont le ministère en charge des travaux publics n’a jamais manqué la moindre occasion pour « rassurer les populations » quant à la bonne exécution du chantier.

En cinq ans de chantier, l’on n’est pas encore à Batcham, pourtant le contrat arrive à échéance cette année. Partir de Mbouda, pour Baleveng, en passant par Batcham et Bangang est un serpent de mer pour Eser.

Que le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi explique à Paul Biya et au peuple camerounais comment il peut, alors que le Cameroun fonde son émergence sur des projets comme celui-ci, tolérer un amateurisme aussi flagrant.

Ces images que vous découvrez ne sont pas du Mali, mais bien du Cameroun. Elles ont été prises dans le département des Bamboutos. Sur le chantier de la Route du désenclavement du bassin agricole de l’Ouest. Un chantier surveillé de près par un ministre originaire des Bamboutos.

Augustin Roger MOMOKANA

Photos: Paa Thom

Photos/Infrastructures : voici les premières images paradisiaques de la Route du désenclavement du bassin agricole de l’Ouest. – Sinotables