...
...
Responsive image

Communautés : Benjamin Zebaze et Charles Roger Dongkeng ennoblis par le chef du village Baleng.

Le journaliste Benjamin Zebaze et Tégni Charles Roger Dongkeng ont été ennoblis vendredi 26 avril 2019 par sa majesté Foleng Tsobgny Calvin, chef de 3e degré du village Johnny Baleng.

Ils ont reçu leurs attributs lors de la cérémonie de remise d’une voiture, Toyota Prado 4x4, à sa majesté Foleng Tsobgny Calvin. Respectivement de ce dernier, du chef du village Nzifeng, et de Fonakeukeu Zeufack II Joseph.

Benjamin Zebaze prend le titre de Nkem Moo Tisson, tandis que Tégni Charles Roger Dongkeng devient Nkem Anoubong. Des titres nobiliaires chargés de symboles. Le premier devient de par ce titre la concierge de la petite ville de Johnny Baleng, et le second le médiateur ou encore celui qui porte la bonne nouvelle.

Cet acte de sa majesté Tsobgny Calvin a surpris la population. Mais dans le bon sens. Il s’agit de la première du genre depuis 2007, date de l’accession au trône des Foleng, en remplacement de sa majesté Tobgny Salomon décédé.

Il y a dans cet acte de sa majesté Foleng Tsobgny Calvin comme une double vision pour le développement de son village : disposer d’un ministre de l’intérieur (Nkem Moo Tisson) et d’un ministre chargé de missions (Nkem Anoubong). Pour ennoblir ces notables Foleng a fait appel à deux chefs charismatiques dans le département: Fonakeukeu Zeufack II Joseph et Fodzifeng.

Benjamin Zebaze a expliqué à Sinotables.com que cette distinction il la dédie à ses parents qui lui avaient demandé de ne pas se contenter du nom qu’ils lui ont donné à sa naissance, mais de travailler pour rentrer dans l’histoire. Et Benjamin y est déjà, par ses activités de journaliste. Il avait grandement contribué à l’instauration de la démocratie grâce aux combats de son journal « Challenge Hebdo ».
Ce pourrait être la même chose pour Charles Roger Dongkeng. Il a confié à Sinotables qu’il ignorait ce qu’il a fait de particulier pour le village. Mais rapportant par la même occasion qu’il n’a jamais dérobé à l’appel de la communauté. Pour preuve, sa contribution honorable dans la collecte de fonds pour l’achat du véhicule du chef. Son frère ainé, Moho Lekouet Donkeng Cosmas a reçu quant à lui cet ennoblissement comme dédié à son père qui n’était qu’un petit cueilleur de vin de raphia.

Les feuilles de route des heureux ennoblis n’ont pas été déclinées, mais il va sans dire que l’un des premiers et grands chantiers auxquels ils devront mobiliser leurs troupes c'est la rénovation du palais royal. Ils seront certainement invités à mobiliser la communauté de l’intérieur et de l’extérieur.
Johnny Baleng est situé dans le groupement Bafou, commune de Nkong-Zem, dans le département de la Menoua. C’est le village d’origine de feue Françoise Foning (maire de Douala 5e) et de Dr Tsobgny Panka Paul ancien maire de Dschang et promoteur de la Pharmacie Lah, de Langueu Clément ancien secrétaire général de la présidence de la République, de Zébazé Siméon, ancien député et bâtisseur de l’actuelle Maison du parti RDPC à Dschang.

Benjamin ZEBAZE : « Ma mère m’avait dit que mon papa, dans ce village, s’était battu pour avoir un nom ; et que moi je devais me battre pour me faire le mien au lieu d’avoir à porter celui de mon père. Je suis persuadé que mon père et ma mère sont très heureux pour ce qui arrive aujourd’hui. Je peux comprendre l’acte du chef. Car je suis encore conscient que son père m’avait adressé des félicitations en me remettant un diplôme. Il y a de cela longtemps. Les villageois ont bien fait de demander au chef de me donner un titre. Je suis désormais Nkem Moo Tissong. Et ce titre de notabilité qu’il a choisi pour moi me va tout droit au cœur. Parce que comme vous le savez, Moo Tissong c’est le coin le plus important de ce village. »

Tégni Charles Roger DONGKENG : « Comment est-ce qu’il a fait pour m’emmener où nous en sommes désormais ? Je partage avec vous cette anecdote : un jour nous organisons une cérémonie traditionnelle dans notre concession familiale. Et voilà Fodong Kana qui arrive. Dans son discours mon père, Moho Lekouet Donkeng Cosmas s’exclame « que fait sa majesté chez le cueilleur de vin de raphia ? » Je peux faire la même chose en m’exclamant « comment est-ce possible que le fils du cueilleur de vin de raphia est devenu notable ? » Il n’y a que sa majesté Foleng qui a voulu faire de moi Nkem Anoubong pour répondre à la question. D’ailleurs c’est lui qui va nous remettre notre feuille de route car c’est lui qui fixe les missions. »

Augustin Roger MOMOKANA