...
...
Responsive image

Dschang / Fait divers : il s’est donné la mort par pendaison.

Spread the love

Pour les usagers de la route Dschang-Baleveng il n’était inconnu. Berenger Choula y officiait au volant de son taxi brousse.

Dimanche dernier, son corps suspendu à une corde a été découvert chez lui-même. Il s’est donné la mort par pendaison. Abandonnant à eux seuls ses trois enfants.

« Tu n’étais pas seulement mon confident mais mon grand conseiller et je mettais toujours en pratique tes conseils et à ton tour tu me cache tes choses au point de causer avec moi au téléphone en journée et la nuit tu te donne la mort », s’est lamentée une connaissance du défunt.

Nos sources, ses connaissances, pensent qu'il se serait suicidé à cause de l'abandon du foyer conjugal par son épouse. Un abandon lié aux fréquentations peu recommandables de Monsieur.

En effet, l’épouse aurait depuis quitté le foyer conjugal.
Après des négociations elle aurait accepté de revenir, à la condition que monsieur lui offre un téléphone de nouvelle génération.
Ce qui a été fait, selon des sources concordantes proches de ce chauffeur qui racontait ses déboires aux amis et parfois aux passagers.

Sauf que la sœur ainée de la femme aurait, contre toute attente constitué un obstacle pour que le couple soit ressoudé.
« Il ne travaillait plus bien car il fallait être entrain d’accompagner les enfants à l’école, de faire le ménage et la cuisine, et de les ramener a la maison », a confié une source à notre journal.

Mais celui se passait pour un brillant conseillé pour ses amis n’a véritablement écouté personne. Ils sont tous surpris par l’acte posé, alors qu’on avait fini par lui conseiller de tourner la page d’avec cette femme.

Selon certaines indiscrétions, la famille de son épouse s’opposait à toute reprise de la relation maritale du fait que, depuis un certain temps, les fréquentations de l’homme n’étaient plus recommandables. Raison d’ailleurs qui serait à l’origine du départ de l’épouse.

Augustin Roger MOMOKANA