Aux termes d’une semaine de compétitions, dans la cadre des 22e Jeux Universitaires du Cameroun, les 19 institutions participantes se sont séparées samedi 11 mai à Dschang.

La cérémonie de clôture a été marquée par la victoire de l’Université de Bamenda sur l’Institut Universitaire du Golfe de Guinée aux tirs au but, après un jeu égal (0-0) aux termes de 90 minutes.

L’Institut national de la Jeunesse et des sports (INJS) a remporté les jeux universitaires Dschang 2019, avec 19 médailles en or, 5 en argent et 5 en bronze. Il est suivi par l’Université de Douala (12 médaille en or, 15 en argent et 12 en bronze). L’Université de Yaoundé I ferme le trio de tête avec 10 médailles en or, 7 médailles en argent et 22 médailles en bronze.

L’université de Dschang a réalisé une performance historique. Elle s’en tire avec 05 médailles d’argent et 11 médailles de bronze. Une performance qui, on l’espère, devra réveiller les responsables de cette institution qui n’auraient pas mis les moyens nécessaires pour encourager leurs athlètes.

Roger Tsafack Nanfosso, son top management, les encadreurs et les athlètes devront, au cours de la réunion d’évaluation, se regarder dans les yeux. Il faudra cela pour que jamais cela n’arrive plus. Car à force de parler de la Dynamique Collective, on peut avoir sombré là où réussissent les individualités. La meilleure université nationale ne le serait plus que dans les cahiers de l’histoire.

Saluant la qualité organisationnelle des jeux de Dschang, le ministre d’État ministre de l’Enseignement supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo a félicité les institutions participantes.

Il a remis le drapeau et le flambeau olympique à madame le recteur de l’université de N’gaoundéré. Elle devra se mettre travail pour que la 23e édition des Jeux Universitaires du Cameroun connaisse un grand succès.

Classement officiel à l’issue des 22e Jeux Universitaires :

Augustin Roger MOMOKANA