En vu d’apporter un éclat particulier à la fête nationale, le 20 Mai 2019, les artistes du département de la Menoua se sont réunis mardi 14 mai autour du délégué des Arts et de la culture Keme Victor.

Cette rencontre a permis aux artistes et à leur tutelle de plancher sur leur participation au défilé du 20 Mai. Ainsi, les artistes défileront dans un carré spécial baptisé « Carré de l’intégration nationale ».

Ce carré essayera de représenter les quatre aires culturelles du Cameroun, côté vestimentaire. En plus des tenues traditionnelles d’apparat, l’on pourra distinguer dans la carré des costumes occidentaux et d’ailleurs.

La volonté des uns et des autres de saisir l’opportunité de cette célébration pour exhiber la diversité que constitue le département de la Menoua. Un département où, en plus des ressortissants de toutes autres ethnies du Cameroun, on retrouve d’importants groupes des pays étrangers : plus de 700 étudiants tchadiens, près de 300 gabonais, des soudanais, des centrafricains, des français, etc.

Dschang, ville de la fraternité, est une unité administrative à part au Cameroun. De par cette pluralité d’origines de ses habitants.
La 47e Fête Nationale du Cameroun est placée sous le thème: « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l’émergence ».

Le 20 mai 1972 marque la fin du fédéralisme et l’avènement de l’État unitaire. Ceci suite à un référendum qui appelle les frères réunifiés le 1er octobre 1961 à se prononcer sur l’unification du pays.

Augustin Roger MOMOKANA