...
...
Responsive image

NKONG-NI : HAPPY END POUR LA 6e ÉDITION DU CHALLENGE INTER-SCOLAIRE .

Des écoles primaires et deux établissements secondaires de l’arrondissement de Nkong-Ni ont pris part, mercredi 15 mai 2019, à la finale de la Sixième édition du Challenge Inter-Scolaire organisé par TOCKEM.

« Il s’agit d’une activité de recréalogie qui permet l’épanouissement de l’enfant. On profite de ce genre d’activité pour passer des messages aux jeunes, en l’occurrence l’importance de l’hygiène, de la salubrité », rappelle Madame le délégué de la Jeunesse et de l’éducation civique.

Les écoles publiques de Folewi Groupe 2 (Batseng’la), Bafou Chefferie Groupe 1, Ecole catholique Sainte Raïssa (Tsingbeu), Suefeng (Baleveng), et Doumbouo (Batseng’la) ; le Lycée technique de Baleveng et le Lycée de Batseng’la.

Durant l’année scolaire, l’association TOCKEM organise dans les écoles de l’arrondissement de Nkong-Ni son Challenge Inter-Scolaire sous fond de campagne de sensibilisation et d’éducation à l’eau, hygiène et assainissement. Cette année ce sont 45 établissements scolaires du primaire et secondaire qui ont pris part à la compétition. Pour cinq places à la finale pour les primaires et deux pour les secondaires.

Le challenge consiste en diverses compétitions : match des incollables, mât de cocagne, chaise musicale, danse, défilé de mode, balle au panier, mangeurs de sucre. Elle s’est déroulée en présence du Sous-préfet de Nkong-Ni, du maire de Nkog-Zem, du délégué d’arrondissement de la jeunesse et de l’éducation civique, du représentant de l’Inspecteur de l’Education de base, de chefs d’établissements scolaires et de nombreux animateurs de TOCKEM.

« Les enfants ont une connaissance bien maîtrisée de la potabilisation de l’eau, des maladies hydriques », M. l’Inspecteur de l’Education de Base de Nkong-Ni.

Après la compétition dont le vainqueur a été cette jeunesse rurale et déjà très imprégnée des bonnes pratiques d’hygiène corporelle et environnementale. Chaque enfant a reçu un sac contenant des cahiers, des morceaux de savon, et bien d’autres effets pour leur bien-être.

D’ailleurs, « nous avons découvert en participant au Challenge organisé par Tockem que nous avons la responsabilité de garder propre notre environnement, que nous devons boire et nous laver avec de l’eau propre, mais que nous ne devons pas gaspiller cette eau si précieuse », témoigne une lycéenne de Batseng’la.

Pour boucler l’événement, le top management de TOCKEM a invité ses hôtes à découvrir les différentes départements de cette association: la Maison des Jeunes et de la Culture, l’Ecole catholique Sainte Raïssa. Cette dernière est dotée d’une cantine qui fonctionne tous les jours. Ils se sont séparés après un buffet servi par TOCKEM Tourisme.

« Cette initiative est louable, remarquable et copiable. Je voudrais au nom de l’administration que je représente au niveau de Nkong-Ni lui présenter [Dr Pierre Marie Metangmo, promoteur de TOCKEM] félicitations et mes encouragements dans cet élan afin que les autres élites puissent copier son exemple » : le sous-préfet Abdoulayi Aliou.

Augustin Roger MOMOKANA