...
...
Responsive image

TOURISME: L’ART DE TABLE ET L’ART DU MÉNAGE DE CHAMBRE ONT LA COTE.

Dresser un lit, dresser une table, accueillir des convives et leur assurer le service à l’assiette, remonter le temps pour comprendre l’évolution de l’art de table.

« Un adage de chez dit que la manière de recevoir un étranger chez vous vaut plus que ce que vous lui offrez. Le conseil municipal de Dschang salue cette initiative de la diaspora positive qui vient nous accompagner dans notre processus de développement, dans notre quête du mieux être. Notre ville monte en puissance en termes de structures d’accueil, en qualité et en quantité. Elle est en passe de devenir l’épicentre au niveau de la région. Les opportunités d’apprentissage et d’arrimage comme celle-ci ne sont pas nombreuses et on ne devrait pas les rater. Car qui parle de ville touristique parle des pratiques universelles pour accueillir tous ceux qui viendront chez nous » : le maire de Dschang, Sa Majesté Donfack Beaudelaire.

Le rendez-vous de l’Hôtel Téclaire Palace, à Dschang, les 24 et 25 mai 2019, a mobilisé une bonne poignée de professionnels de l’hôtellerie, d’étudiants et de ménagères avides de savoir-faire et savoir être pour améliorer la qualité de leurs prestations à la maison et au service.

« Je suis dans l’hôtellerie cela fait un an. Cette formation m’a apporté un plus pour mieux faire mon travail. Il m’a mis en confiance. Et je sais que je vais arriver »

Pride Consulting vient donc de dispenser deux jours de formation rapide et très pratique sur l’ « Art de table pour tous » et l’« Art du ménage de chambre ». Le quatuor d’animation comprenait Henri Michel Kouamou (hôtelier-restaurateur, Expert de l’ANOR), Dr Bertrand Dongmo Temgoua (Enseignant de Tourisme, Coordonnateur général, Représentant du CED au Cameroun), Aristide Goufak (Hôtelier-restaurateur), et Madame Temgoua (Hôtelier-hébergeur, Directrice Hôtel Téclaire Palace).

Un séminaire qui a accueilli des personnalités de premier rang de la Menoua. Madame le préfet, Monsieur le Maire, Madame le délégué départemental du Tourisme et des loisirs, entre autres.

« Le Cameroun regorge d’un potentiel touristique exceptionnel. La ville de Dschang est une ville touristique. Il est donc important pour ceux qui exercent dans le tourisme de s’arrimer aux standards pour répondre avec professionnalisme aux attentes des touristes » : madame le Premier Adjoint préfectoral de la Menoua Bitanga Bebga Marie Suzanne.

Si les deux premiers n’ont pu suivre le séminaire d’un bout à l’autre, à cause des sollicitations, la troisième a tenu à vivre personnellement toutes les étapes et de formuler à la fin le souhait d’une prochaine session pour accompagner les hôteliers de Dschang à se conformer aux standards en vigueur.

« Le tourisme n’accepte pas l’amateurisme. Il requiert le savoir-faire et le savoir être. Cette session vise cet objectif et je félicite les organisateurs pour cette initiative salutaire. Ce que j’ai vécu ici me permet d’affirmer que la prochaine session sera courue » : Le DDMINTOURL Menoua, Madame Atem Anyiawoh Renete épse Kome.

La formation 30 pour cent théorique et 70 pour cent pratique s’est achevée par un Dschang City Tour. Une excursion qui a permis aux participants de découvrir la mémoire (historique, agricole et culturelle) de leur ville. Dschang City Tour est une copie du Douala City Tour. Un concept développé par le cabinet Le Guide pour favoriser l’émergence du tourisme intérieur au Cameroun.

Pour rappel, le séminaire « Art de table pour tous » et l’« Art du ménage de chambre » est une initiative du cabinet Pride Consulting. Et il s’inscrit dans une dynamique mondiale. Dschang est, après Douala, la deuxième ville au Cameroun à l’accueillir. La prochaine session (S2) aura lieu en août. Elles ont pour parrains Chantal Lewat (Douala) et Bernard Goufak (Dschang).

« Parler de destination privilégiée c’est parler du professionnalisme en hôtellerie. C’est bien de construire des hôtels. Ce qu’on construit c’est des bâtiments. Maintenant il faut que ça s’appelle hôtels. Le professionnalisme du personnel qui donne les véritables étoiles à un hôtel. Lorsque Monsieur Dongmo m’a présenté son projet, je l’ai aussitôt accueilli. Madame Chantal Lewat qui est notre présidente a fait pareille. C’est une aubaine d’avoir ce genre de formation. Que les hôtels le comprennent et font de la formation de leur personnel une priorité. C’est bénéfique pour ce personnel-là, mais c’est bénéfique pour eux également. Parce que c’est la qualité des services qui va leur attirer beaucoup de clients » : le parrain du séminaire, M. Bernard Goufak, promoteur de Téclaire Hôtel Palace.

Augustin Roger MOMOKANA

TOURISME: L’ART DE TABLE ET L’ART DU MÉNAGE DE CHAMBRE ONT LA COTE. – Sinotables