...
...
Responsive image

ENTREPRENARIAT: “MBIANG OIL” A ETE ELU « THE BOSS » A L’ISSUE DE STARTUP WEEKEND A BAFOUSSAM.

Au terme de 54 heures de compétition, "Mbiang Oil" a remporté le 1er Prix du Startup Weekend organisé par la mairie de Bafoussam 1er grâce à l’accompagnement de l’AUI (Agence universitaire pour l’innovation).

59 projets ont été enregistrés par l’organisation. Après le vote par les 85 participants, seuls 12 projets ont compéti pour les quatre prix en vue. Une démarche qui a le mérité d’avoir levé tout soupçon de favoritisme. Les porteurs venaient de Douala, Yaoundé, Dschang, et Bafoussam.

Les porteurs des 12 projets ont ainsi constitué chacun une équipe- l’un des principes de ce Startup Weekend étant d’apprendre aux futurs entrepreneurs la nécessité du travail en équipe- puis chacune des ces équipes a confié à l’encadrement d’un coach.

Selon l’équipe des coachs coordonnée par Gilles Lewat, il s’est agi d’inculquer à ces jeunes et adultes la culture du business model, l’esprit d’équipe, et la motivation sans lesquels les projets a peu de chance de trouver des partenaires pour se mettre en place et se développer.

« Les projets sont pertinents, leurs porteurs sont passionnés, et la compétition a été très ouverte », s’est réjoui Serge Armel Djidjou, directeur de Startup Weekend par ailleurs Manager de l’AUI.
Le jury était présidé par le promoteur de Kerawa, une entreprise digitale spécialisée dans les petites annonces et bien d’autres services. Son verdict affiche :
1er Prix (The BOSS): Mbiang Oil (huile d’arachide naturelle): 200 000 FCFA, un trophée et un pagne Bafoussam 1er;
2e Prix: Bug Bunty (sécurité informatique) : 100 000 FCFA, un trophée et un pagne de Bafoussam 1er
3e Prix : Yani Ecolo (charbon écologique) : 75000 FCFA, un trophée et un pagne de Bafoussam 1er
4e Prix (Prix du Jury) : E-Kamt Design (chaussures et sacs à partir des déchets de récupération) : 50 000 FCFA.

L’équipe de Mbiang, selon Jacob Nguini, adjoint au maire de Bafoussam 1er a présenté « un produit novateur qui sûrement va combler les attentes, le vécu quotidien des populations ». Pour Dr Hilaire Foka Foka, maire titulaire de ladite commune, l’événement proposé par l’AUI n’était pas budgétisé, mais compte tenu de sa pertinence, l’exécutif municipal a bien voulu faire un geste symbolique pour encourager ces startuppeur. D’où la mise à disposition de l’organisation d’une enveloppe de 500 000 FCFA rallongée finalement de 5000 FCFA. « Cette année c’est 500000FCFA. Mais dans les années à venir, si nous sommes encore là, cette enveloppe sera révisée à la hausse. Parce que nous allons, dans le prochain budget, tenir compte de ça », a conclu le maire de Bafoussam 1er.


L’événement a bénéficié de l’appui du ministère des Mines, de celui du des Petites et moyennes entreprises, et enfin du FEICOM. Leurs représentants, ainsi que de nombreux entrepreneurs ont pris part à la cérémonie de clôture de Startup Weekend à Bafoussam 1er.

Augustin Roger MOMOKANA