...
...
Responsive image

COMMUNE DE DSCHANG : ÉVALUATION DES PROJETS SOUS FINANCEMENTS AFD ET NANTES MÉTROPOLE.

En présence de leur partenaire de Kindia, Guinée Conakry, l’Agence française de développement (AFD) et Nantes Métropole ont procédé, jeudi 25 juillet 2019, à l’évaluation des projets de coopération en cours d’exécution dans la Commune de Dschang.

IL s’agit du projet de réalisation de deux microcentrales hydroélectriques à Lefock et Lingang financés par l’AFD (58000 euros), du projet de la gestion des déchets à l’échelle intercommunale par Nantes Métropole et l’AFD, et de gestion des boues de vidange.

Les différents projets visés ont été présentés par le directeur de l’AMEE (Agence municipale de l’Eau et Énergie), Modeste Mekui, et l’AMGED (Agence municipale de gestion des déchets) conduite par Barthélémy Ndongson Lékané.

Après les exposés et le débats il va sans dire que les deux missionnaires : Antoine Longet (Nantes Métropole) et Diane Le Roux (AFD) ont adressé leurs félicitations aux équipes des projets pour a maitrise du processus de mise en œuvre et les actions déjà réalisées.
En 2016, L’AFD a attribué un financement à Nantes Métropole, pour son programme de coopération avec Dschang dans le domaine de l’énergie. Financement visant la réalisation de deux microcentrales hydroélectriques.

Après de nombreuses études, il s’est avéré qu’une seule microcentrale hydroélectrique, Lingang (31kw), sera réalisée. A cause de l’insuffisance de l’enveloppe financière. Cet ouvrage permettra de desservir plusieurs établissements scolaires, un centre de santé, un marché et plus de 117 familles.

« On attend un dernier avis de l’AFD pour démarrer. En principe on devrait pouvoir autoriser le financement dans les prochaines semaines », a expliqué Diane Le Roux pour qui les conditions sont réunies pour que « le programme arrive à sa fin de façon normale ».

Selon Barthélémy Ndongson Lékané, le financement FICOL dont il est question est destiné au « déploiement des politiques de gestion des déchets compostables sur le territoire du SYCOME. Le montant total de l’enveloppe, pour les trois années du projet, est de 1.325.000 euros, soit environ 900.000.000 de FCFA. Cette enveloppe représente 70% du budget total du projet.

Outre le maire hôte, les mairies de Penka-Michel, Fongo-Tongo, Nkong-Zem étaient représentées par leur maire titulaire, tandis que Fokoué l’était par son premier adjoint au maire.


Fort de ce qu’il a vu et entendu la délégation de Kindia, conduite par El Hadj Yaya Keita, président de l’Intercommunalité éponyme a réagi: « nous avons observé comme avancée à Dschang la maitrise totale du process de compostage. Ce sont de grands spécialistes en la matière ».

Augustin Roger MOMOKANA