...
...
Responsive image

UNIVERSITÉ DE DSCHANG : QUI EST PAUL CÉLESTIN NDEMBIYEMBE LE NOUVEAU PCA ?

Spread the love

Le Professeur Paul Célestin Ndembiyembe a été porté, à la faveur du décret présidentiel n°2019/373 du 11 Juillet 2019, à la tête du Conseil d’administration de l’Université de Dschang, en remplacement du professeur Beban Sammy Chumbow muté à Bamenda.

Ancien journaliste (4e promotion de l’ESIJY, 1972-1975), il soutient d’abord une thèse de 3e cycle sous Le régime juridique des médias au Cameroun, puis une thèse d’État en sociologie sous la « Crise et dynamique des médias publics en Afrique : l’expérience camerounaise ». Ces travaux sont dirigés par le Professeur Jacques Fame Ndongo.

Sa Majesté le professeur Paul Célestin Ndembiyembe, né le 23 septembre 1952 à Nitoukou, dans le Mbam et Inoubou, est Professeur des Sciences de la Communication à l’ESSTIC (École supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication) depuis 1985.

Par ailleurs, le PCA est passé par la SOPECAM (Société de presse et d’éditions du Cameroun) où il a occupé plusieurs fonctions : Chef de Bureau des Sports, Chef Service de Rédaction de Langue Française, Directeur des Rédactions de Cameroon Tribune. Paul Célestin Ndembiyembe y a fini comme Directeur Général de la SOPECAM, de 1993 à 1999.

Au plan politique, ce chef traditionnel est un haut cadre du RDPC (Rassemblement démocratique du peuple camerounais). En plus d’être le Conseiller auprès du Secrétaire Général du Comité Central du depuis avril 2007 il est le secrétaire à la formation politique et à la prospective.

Paul Célestin Ndembiyembé a régulièrement été à l’Assemblée nationale de 2002 à 2007, en tant que député de la Nation.

Il est attendu qu’il apporte du sang neuf au conseil d’administration de la plus nationale des universités d’État du Cameroun. En se laissant fondre dans la dynamique collective imprimée et impulsé par le recteur Roger Tsafack Nanfosso. Sa présence à la cérémonie de départ en congé, deux jours seulement après son installation, traduit sa disponibilité et sa soif de se mettre résolument au travail.

Augustin Roger MOMOKANA