...
...
Responsive image

DIPLOMATIE: PLUS DE 100 PAYS NON-ALIGNES A LA CONFÉRENCE DE CARACAS.

Contrairement aux images de champ de ruines que distillent des médias occidentaux, le Venezuela demeure un État debout, qui assume son quotidien, accueille les amis, malgré les sanctions étasuniennes.

Plus de 100 pays viennent de participer, les 20 et 21 juillet 2019, à Caracas, au Venezuela, à la 19e Conférence des ministres des Affaires étrangères du Mouvement des Non-Alignés (MNA).

Le ministre des Relations extérieur, S.E.M. Lejeune Mbella Mbella vient de représenter le Cameroun à la Conférence ministérielle du Mouvement des Non-Alignés où il a fait valoir qu’une plus grande solidarité entre les pays membres leur permettrait de respecter les principes fondamentaux qui sous-tendent le mouvement, notamment le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États.

En effet, le rendez-vous de Caracas placé sous le sceau du multilatéralisme et l’autodétermination des peuples avait pour but de « renforcer la paix dans le monde menacé par des tendances unipolaires, hégémoniques et agressives ».

Le Mouvement des non-alignés compte 120 pays, soit près des deux tiers de l’ONU et plus de 55% de la population mondiale. Il s’agit des États qui « se définissent comme n’étant alignés ni avec ni contre aucune grande puissance mondiale ». Les participants ont dénoncé et demandé aux États-Unis de lever ses « sanctions économiques unilatérales contre le Venezuela, l’Iran et la Syrie.

En marge des travaux, le ministre Lejeune Mbella Mbella a visité le Musée Africain du Venezuela. Une institution singulière en ce sens qu’elle expose, entre autres, des vestiges de l’art africain et notamment des « instruments musicaux du patrimoine camerounais ». Cela après son intervention en plénière qui a souligné sur « les défis économiques, environnementaux et de sécurité auxquels les pays membres font face ».

Le Venezuela préside le Mouvement des Non-Alignés depuis 2016. Il devra passer le témoin, pour les quatre prochaines années, à l’Azerbaïdjan en octobre prochain, lors du sommet des Chefs d’Etat qu’accueillera Bakou.

Pour rappel. Le siège du Mouvement des Non-Alignés est à Lusaka, en Zambie.

Augustin Roger MOMOKANA