...
...
Responsive image

CAMEROUN : MAALHOX LE VIBREUR PORTE PLAINTE CONTRE CERTAINS ORGANISATEURS DE SPECTACLES.

« C'est inadmissible qu'un bar donne 500 milles FCFA à un artiste camerounais, et une multinationale qui est capable de donner 65 millions à un artiste étranger donne aussi 500 milles FCFA à un camerounais au Cameroun.»

Maalhox le vibreur est très remonté contre les organisateurs de spectacles camerounais. L’artiste, le seul à avoir rempli le Palais de Congrès sans sponsor, dénonce les discriminations cultivées par les multinationales de téléphonie et de distribution des liqueurs basées au Cameroun.

A travers un live sur sa page Facebook, Maalhox apprécie le cachet de 60 millions FCFA payé à l'artiste Teckno lors de son concert au Cameroun en avril dernier.


Pourquoi payer 65 millions à Tekno et bien d'autres artistes qui viennent d'ailleurs [alors que] les artistes camerounais ont des cachets minables », lance le roi du hip pop aux sociétés de téléphonie qui pratiquent une mesure deux poids ?

Quelques artistes du terroir méritent la même attention pourtant : « J’ai rempli le palais des sports sans sponsors, Franco a été disque d’Or, Salatiel a fait un feat avec Beyonce », lance Maalhox Le Vibreur.

« C'est nous qui mettons le crédit tous les jours, C'est nous qui buvons leurs whiskies tous les jours, C'est nous qui achetons leurs produits tous les jours… Mais quand il faut payer les gens ça devient que nous ne sommes pas internationaux hein ? »

La dénonciation de Maalhox Le Vibreur a vocation à dénoncer une situation discriminatoire, mais elle vise davantage à sensibiliser les populations. Sans doute afin que susciter un changement de comportements de part et d’autre.

Lisez cette réaction de DAREAL

Bon dimanche la mifozor. Juste pour vous dire que je suis totalement d’accord avec les propos tenus par Maahlox Officiel...

Publiée par DAREAL sur Dimanche 4 août 2019

Bon dimanche la mifozor. Juste pour vous dire que je suis totalement d’accord avec les propos tenus par Maahlox Officiel dans son direct tout à l’heure. La Corée du Nord, la Chine et même le Nigeria que certains aiment tant citer se sont d’abord repliés sur eux-mêmes avant d’attaquer à nouveau le monde. La musique ce n’est pas que l’artiste. Dans ce « show business » y a tellement de métiers, tellement de branches. C’est une grosse machine à sous. Y a moyen de créer des emplois pour des milliers de personnes. Mais où est-ce que l’on prend les fonds d’investissements si ils sortent en masse à chaque fois qu’un étranger pointe son nez ici ? Au Nigeria (oui encore le Nigeria), au delà de la démographie, pour imposer leur art à domicile, ils se sont d’abord repliés sur eux. Ils ont obligé les médias à être limite imperméables aux influences étrangères. Les artistes se sont réunis et ont décidé de faire blocus et ont statué sur le cachet minimum à toucher même par un rookie. Y a des artistes là-bas chez eux qu’on ne connaît même pas ici mais qui sont à l’abri du besoin et ne veulent même pas plus. Merci Numerica d’avoir pointé cette histoire du doigt. Je partage le même avis que vous ?????#LargentDuCamerounDoitResterAuCameroun #Bahat #MieuxVautTardQueJamais #CestMaintenantOuJamais

<< L'argent des camerounais doit rester entre les mains des camerounais >>

Augustin Roger MOMOKANA