Dimanche 11 août 2019, la communauté musulmane du monde entier a commémoré la fête de Mouton. A Dschang, dans la région de l’Ouest Cameroun, la prière dite par l’imam Alassane a été centrée sur paix et la sécurité.

Comme par le passé, la communauté musulmane de Dschang a prié ce dimanche 11 août 2019 à l’aérodrome, devant les autorités administratives et de sécurité conduites par madame le Premier adjoint préfectoral de la Menoua, Bitanga Bebga Marie Suzanne.


L’imam Alassane dans son pèche a invoqué le Très Haut afin qu’il apporte la paix et la sécurité au Cameroun, à travers la facilitation de l’entente entre « le gouvernement et nos frères anglophones ».

Par ailleurs, le serviteur d’Allah a rappelé aux parents l’importance de l’éducation. « Elle renforce les connaissances et favorise l’insertion sociale », a-t-il expliqué, invitant ainsi les parents à ne lésiner sur aucuns moyens pour envoyer leurs enfants à l’école.

Puisque chaque peuple désigne ses dirigeants par la voie des urnes, l’imam a exhorté ses ouailles à s’inscrire massivement sur les listes électorales.


Un mouton a été égorgé, en signe de loyauté et de fidélité à Allah qui recommande d’immoler un mouton en bonne santé pour cette célébration de l’Aïd el-Kebir.

A la prière, les autorités administratives et de sécurité et les dignitaires musulmans se sont congratulés, posant même en photo pour immortaliser cette occasion spéciale de retrouvailles festives.

Augustin Roger MOMOKANA