...
...
Responsive image

CHRONIQUE DE CHRISTIAN ETONGO : L’ARGENT ET LES ARTISTES : UN TABOU ?

Quel est votre rapport à l'argent ?

Quand j'étais jeune, les aînés nous ont apprit que nous ne devions pas nous intéresser à l’argent, qu'on venait dans l'art par passion, et que si nous avions besoin d’argent, nous devions changer de métier... Vendre les beignets ou la tomate...et pendant ce temps, eux se remplissaient les poches sur notre dos.

Cela nous a amené à avoir peur de parler d’argent, ou du moins à réclamer un cachet à notre juste valeur. Ceci a contribué à l'image de l'artiste éternel paumé, l'artiste démuni et toujours dans le besoin.

Entre 1996 et 2001, j'ai été danseur "Professionnel" mon cachet n'a jamais dépassé les 5000 francs CFA, la première fois que j'ai touché 250.000 francs CFA en tant que artiste performeur (2003) j'ai dansé toute la nuit, car je ne savais pas qu'on pouvait avoir autant d'argent dans l’art, lorsque cet Ambassadeur d'un pays européen m'a remit l’enveloppe, et que j'ai vu tout cet argent, j'ai cru que j'allais m'évanouir...

Chaque artiste devrait avoir une éducation financière, qui lui servirait en cas de rentrées importantes d’argent, car si vous n'êtes pas préparés à posséder de l’argent, vous dépenserez très rapidement ce que vous gagnez... C'est la Loi d’attraction, celle qui veut que, quand vous êtes "fauchés" et que vous recevez une somme importante d’argent, que vous le dépensiez aussi très vite dans des dépenses passives, par exemple, vous rappeler que vos chaussures sont vieilles ou que vous devez remplacer votre ancien téléphone par un Neuf dernier cri...

Quand vous n'êtes pas éduqués à encaisser des sommes importantes d'argent , vous dépensez les sommes que vous n'avez pas...vous prenez des choses à crédit , vous dépensez tout ce que vous gagnez en sachant qu'il y a un autre qui rentre , votre compte bancaire (pour ceux qui en ont un) ne reçoit l'argent qu'au moment où on vous fait le versement , et la seule transaction que vous effectuez c'est les retraits d'argent , même quand vous investissez , vous "bouffez" encore tout votre investissement , tout votre argent va dans les vêtements , les gadgets , le mobilier , une belle voiture , les fêtes , le sexe , les amis , et quelquefois la famille... Seulement des dépenses et pas d'autres sources d'entrée...

Quelques années plus tard, quand le succès passe, vous ne possédez plus rien, votre téléphone ne sonne plus, la pauvreté qui était au début vous rattrape, vos anciens amis vous lâchent... Si vous tombez malades, vous êtes obligés de passer un SOS à la télé pour mendier une aide...et d'autres vous harcèlent si vous leur promettez une aide ou un spectacle...

Ainsi donc , il est facile de voir des aînés marcher derrière des cadets , les harceler au téléphone , ou appeler des gamins qui pourraient être leur troisième fils " Petit Frère "

L'art produit beaucoup d'argent , si vous avez l'opportunité d'avoir le vent en poupe , demandez votre part , amassez le plus possible , investissez dans l'actif , montez un business , diversifiez vos sources de revenus , et en ce qui concerne les vêtements , les voitures , les parades de riches , c'est quand vous êtes sûrs que les investissements et l'argent gagnés travaillent désormais pour vous...
Une des étapes pour ne pas pleurnicher à la télé...
Bon Dimanche et bon début du mois de Septembre...

Christian ETONGO