L’ex-président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est mort vendredi 6 septembre 2019 à Singapour à l’âge de 95 ans. Il était né le 21 février 1924 à Kutama.

Robert Mugabe a dirigé le Zimbabwe de 1987 à 2017, après avoir été Chef du gouvernement en qualité de 1980 à 1987. Il a mené la lutte pour l’indépendance contre les colons anglais qu’il a contraint à abandonner la Rhodésie du sud.

L’homme d’État, dictateur pour les uns, panafricaniste pour les autres, et de « révolutionnaire extraordinaire » pour le président namibien, a été poussé à la porte par un coup d’État militaire qui a porté son bras droit et vice président Emmerson Mnangagwa à la tête de l’État.

« C’est avec la plus grande tristesse que j’annonce le décès du père fondateur et ancien président du Zimbabwe, le Cde Robert Mugabe », a annoncé vendredi matin un tweet du président Emmerson Mnangagwa.

« Cde Mugabe était un icône de la libération, un panafricaniste qui a consacré sa vie à l’émancipation et à l’autonomisation de son peuple. Sa contribution à l’histoire de notre nation et de notre continent ne sera jamais oubliée. Que son âme repose en paix éternelle », a commenté le président zimbabwéen.

Parmi les premières réactions, celle du président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Augustin Roger MOMOKANA