...
...
Responsive image

TRANSPORT MARITIME : CE BATEAU EST LA CONCEPTION D’UN CAMEROUNAIS BASE A DOUALA.

Il s’agit d’une innovation majeure apportée à nos pirogues traditionnelles. Le bateau léger que propose le produit de la faculté du génie industrielle de l’Université de Douala est révolutionnaire.

Le bateau construit par l’ingénieur industriel Fabrice Tsafack mesure 12mètres de long sur 3 mètres de large. Sa vitesse maximale est de 18 nœuds, soit entre 33 et 35 km /heures. Il est en bois. Sa capacité est de 15 tonnes. Il est approprié pour le transport des personnes et des biens.

Ce bateau en bois est doté d’une soute en cas de transports de marchandises ou de bien. Celle-ci peut être transformée en couchette lors qu’il s’agit des personnes. Le bateau est coiffé d’un habitacle qui permet à l’équipage de naviguer en toute quiétude, quelle que soit la météo.

Réagissant à la préoccupation de Michele Ebongue, sur les entrées d’eau, Fabrice Tsafack se veut plutôt rassurant: Nous avons intégré une politique de double peau. Une première qui permet de résister, et une seconde entrecroisée qui vient renforcer l’étanchéité et permettre de travailler son état de surface». En tout cas, «Le bateau n’aura pas des entrées d’eau importantes comme les pirogues qui sont présentement utilisées», précise le constructeur.


Ces innovations viennent, conclue l’ingénieur, résoudre les problèmes de dépenses au niveau de la maintenance du navire. Notamment avec la réduction des coûts de maintenance de fonctionnement.

L’engin va servir pour le transport des personnes et des biens dans la région côtière du Cameroun, notamment dans la région du Wouri et ses environs.

Avec MICHÈLE EBONGUE