La chose se précise. Le grand dialogue national annoncé par le président de la république se tiendra du 30 septembre au 04 octobre, au Palais des Congrès de Yaoundé.

Le Premier Ministre Chief Joseph Dion Ngute assurera la coordination du Grand Dialogue National qui réunira au palais des Congrès des parlementaires, des hommes politiques, des leaders d’opinion, des opérateurs économiques, des leaders traditionnels, des leaders religieux, des intellectuels, la diaspora, les représentants des forces de défenses et de sécurité, les représentants des groupes armés, et les victimes.

Même si la « participation à cet événement se fait sur invitation » dans une salle du palais des congrès et non dans un stade où chacun pourrait avoir accès, il semble que tout citoyen ayant un désir ardent de participer physiquement a la possibilité de demander et d’obtenir une invitation, comme c’est le cas pour les médias. Il suffit de s’adresser à l’adresse participate@nationaldialogue.cm pour les citoyens, et à l’adresse contact@nationaldialogue.cm pour les médias.

L’objectif assigné à cette grande fête nationale, c’est de «Mobiliser toutes les forces positives et constructives de notre pays, à l’intérieur comme dans la diaspora autour des valeurs qui nous sont chères : la paix, la sécurité, la concorde nationale et le progrès d’une part, et de «Satisfaire l’ardent désir des populations des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest de retrouver le cours normal de leurs vies et de pouvoir de nouveau exercer leurs activités économiques et sociales en toute sécurité ».

La tenue du grand dialogue national annonce des retombées colossales pour les heureux élus. Les quatre hôtels retenus pour héberger les participants doivent avoir des rêves pour l’après fête nationale.

Augustin Roger MOMOKANA