...
...
Responsive image

UNE ADOLESCENTE TUÉE DANS SON SOMMEIL PAR SON TÉLÉPHONE PORTABLE.

L’explosion du téléphone portable peut être mortelle. On n’a de cesse rappelé aux usagers de tenir leur téléphone hors charge ou loin de soi avant de s’en dormir.

« Une jeune fille de 14 ans a été retrouvée morte dans son lit après que la batterie de son téléphone portable a explosé durant son sommeil », a rapporté le 30 septembre le site d’actualité Yahoo News.

Une jeune fille de 14 ans, Alua Asetkyzy Abzalbel s’est endormie alors qu’elle écoutait la musique sur son smartphone branché à une prise de courant au chevet de son lit.

« Durant son sommeil, après une surcharge et une surchauffe de l’appareil, ce dernier a explosé lui causant de très graves blessures à la tête. Le lendemain matin, les parents d’Alua ont retrouvé leur fille morte dans son lit », témoigne notre source.

Les secours ont conclu que le téléphone entièrement brûlé, après une surcharge de la batterie, était à l’origine de la mort d’Alua.
« Alua Asetkyzy Abzalbek est morte dans son sommeil à cause d'une surchauffe de la batterie de son smartphone qui a explosé et lui a causé de graves blessures à la tête. »

La marque du téléphone n’a pas été révélée. Toutefois, les fabricants ont souvent dénoncé la contrefaçon lors de pareilles accidents. L’on se souvient du cas d’il y a un an en Inde. Une fille de 18 ans avait été tuée à la suite de l’explosion de son téléphone portable de marque Nokia.

Nokia avait répondu « Bien que nous n'ayons pu vérifier de manière indépendante les faits, nous pouvons confirmer que le téléphone mobile en question n'a pas été fabriqué ou vendu par HMD Global (la maison mère de Nokia). »

Avec fr.news.yahoo.com